Abonnez-vous à -50%

Un dentiste belge lié à une affaire internationale de blanchiment d’argent, sa signature a été imitée: «Je ne suis au courant de rien»

Illustration
Illustration - 123RF

« Je ne suis au courant de rien. Ma signature -un cercle et deux lignes –, n’importe qui peut la falsifier », a réagi le dentiste, après avoir été confronté à la même signature que la sienne, figurant sur les documents de centaines de sociétés britanniques, brassant des milliards de dollars.

« Je devrais déjà être millionnaire », ajoute l’homme, qui nie être derrière tout transfert d’argent douteux et affirme que l’on a usurpé son identité. Le dentiste, toujours cité par Le Soir, Knack et De Tijd, assure ne même pas posséder de voiture et avoir acheté sa maison à crédit.

Toutes les sociétés reprenant sa signature, des LLP de droit anglais, semblent avoir été créées par la même agence : IOS (International Offshore Services). Cette dernière a été fondée par des ex-banquiers de Riga, la capitale lettone. Hasard ou non, le dentiste flamand dont la signature est si facilement imitable s’est marié en 2012… dans le pays balte.

Notre sélection vidéo