Abonnez-vous à -50%

Début de semaine animé parmi les étudiants de Louvain où plusieurs guindailles doivent être interrompues

Photo prétexte Th.V.A.
Photo prétexte Th.V.A.

Une quinzaine de personnes ont reçu une amende parce qu'elles ne portaient pas de masque et il a fallu mettre fin à certaines guindailles.

« C'était très animé, surtout sur le Oude Markt où beaucoup d'étudiants étaient présents », explique le porte-parole de la police, Marc Vranckx. « La plupart des personnes présentes ont essayé de se conformer aux mesures, mais au fur et à mesure que la soirée avançait et qu'il y avait de l'alcool, l'atmosphère se détendait. Les gens ont commencé à se rapprocher et à s'accrocher les uns aux autres. Nos patrouilles ont dû faire appel à beaucoup de monde, mais dans la plupart des cas, cela n'a pas posé de problème. Une quinzaine de personnes ont reçu une amende parce qu'elles n'avaient pas de masque buccal ».

La police a également vérifié toutes les activités des étudiants qui ont été signalées et a dû en arrêter deux, poursuit le commissaire Vranckx. « C'était censé être des soirées de jeux, mais quand nous sommes arrivés, environ 15 personnes chantaient et dansaient à chaque fois. Les organisateurs ont reçu une amende et devront payer les 750 euros ».

Les cafés ont respecté l'heure de fermeture de 1h, mais après cela, il y avait encore quelques soirées. Pour quatre de ces fêtes, la police a dû dresser un procès-verbal parce qu'il y avait trop de nuisances, et dans deux cas, une dizaine d'étudiants étaient présents. « Tous ces gens ont reçu un PV », selon le porte-parole de la police.

Notre sélection vidéo