Abonnez-vous à -50%

Les cheveux de vos ados: plutôt «split hair» ou wob?

Si la mode est un éternel recommencement, il en va de même pour la coiffure même si, parfois, la tendance est à la nouveauté. C’est le cas avec un style qui fait fureur en ce moment dans les cours de récré, le « split hair ». « C’est la tendance incontournable pour les jeunes adolescentes », explique Joël Duchêne, coiffeur à Liège, patron des salons Vic+or et Egoïste de Liège et Visé. « Les colorations « split hair » consistent à séparer la chevelure en deux (d’où le nom « split ») par une ligne centrale et à appliquer deux couleurs différentes, celles-ci pouvant être douces ou totalement excentriques. Cette technique peut également se limiter à une mèche plus étroite sur l’avant, à la manière de Dua Lipa », ajoute-t-il.

Autre tendance destinée à donner du relief à la coiffure, le tie & dye ou ombré. « Il reste un incontournable », poursuit Joël Duchêne. « Au niveau de la coupe féminine, les tendances restent sages et intemporelles, du carré strict aux coupes dégradées. On voit aussi revenir en force la frange sous toutes ses formes. Les plus téméraires tenteront les asymétries mais il faut bien avoir conscience que les excentricités capillaires demandent toujours plus d’entretien », poursuit le coiffeur liégeois.

Carré flou

Pour les filles un peu plus âgées, c’est le Wob qui a la cote. Wob, c’est la contraction des mots anglais « wavy » et « bob » : c’est donc le carré flou avec un seul maître-mot, le naturel. On l’a vu sur Beyonce, Emma Stone ou encore Jennifer Lawrence et Taylor Swift. On aime son petit côté sophistiqué et sauvage à la fois. Le plus ? Pour un petit côté rétro, on peut lui ajouter une frange rideau.

De tendance capillaire, il en est aussi question pour les garçons. « Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est le grand retour de la permanente, appelée désormais curling. Nombreux sont ceux qui franchissent le pas en donnant volume et boucles sur le haut et en laissant les côtés coupés très courts. On parle bien ici de permanente ultra naturelle pour lesquelles les techniques d’application ont bien évolué. Enfin, contrairement aux tendances passées, sachez que le look des ados se veut désormais plus naturel, laissant la place aux coiffages flous. On remplace donc les bidons de gel collant par des cires légères aux finitions mattes », conclut Joël Duchêne.

Sachez en tout cas qu’on ne fait pas n’importe quelle coupe sur n’importe quel cheveu. Des cheveux colorés, par exemple, demandent davantage d’entretien et de soins, il faut le savoir. Si on souhaite changer de look, le mieux est évidemment de demander conseil à son coiffeur et de ne rien tenter par soi-même. Les résultats pourraient être catastrophiques…

Notre sélection vidéo