Abonnez-vous à -50%

Megan fait une fausse couche après une blague de son amie qui a mal tourné: «Cet incident a ruiné ma vie, je ne suis plus la même désormais»

Megan fait une fausse couche après une blague de son amie qui a mal tourné: «Cet incident a ruiné ma vie, je ne suis plus la même désormais»
Facebook

Le jugement vient de tomber pour l’amie de Megan, Keeley Harrison, âgée de 20 ans. Elle était jugée et encourait une peine de prison pour avoir blessé Megan, alors qu’elle était enceinte et en bonne santé, comme l’explique le Sun.

Les faits se sont déroulés en mars dernier à Caerphilly, au Pays de Galles. Les jeunes femmes étaient de sortie lorsque Keeley a eu envie de faire une blague à sa copine. Alors qu’elles étaient dans la Ford Ka de Megan, Keeley, sur le siège passager, a profité de l’absence de Megan au volant pour sauter sur le siège conducteur, verrouiller les portes et commencer à rouler. Sur les sièges arrière, deux autres copines rigolaient.

Megan a sauté sur le capot pour tenter d’arrêter Keeley, mais elle a continué de rouler à vive allure avant de finalement freiner brusquement. La jeune Megan a été propulsée violemment au sol.

La vidéo de surveillance de l’incident montre Keeley quitter le véhicule et s’accroupir près de son amie. Les deux amies assises derrière ont également filmé la scène. La victime a été emmenée d’urgence à l’hôpital, où l’on a découvert qu’elle était enceinte. Mais elle a malheureusement perdu l’enfant.

« Cela a ruiné ma vie »

Cinq heures d’opération ont été nécessaires pour stabiliser l’état de Megan. Au tribunal, Megan a déclaré que l’incident lui avait causé un « choc complet » et l’avait « dévastée ». Elle s’explique : « Cet incident a ruiné ma vie et je suis inquiète pour l’avenir, la fonction de mes jambes et mon emploi. Je ne suis plus la personne que j’étais avant et je ne pense pas que je le redeviendrai. Je dois maintenant vivre avec ces blessures pour le reste de ma vie ».

Facebook

Conséquences

Keeley Harrison a finalement été épargnée d’une peine de prison après avoir admis qu’elle était responsable des blessures de son ancienne amie. Son avocate évoque des circonstances atténuantes, « C’est un cas tragique pour toutes les personnes concernées. C’était une farce entre deux amies qui a mal tourné et ma cliente assume l’entière responsabilité de sa stupidité et de ses actes ».

Elle a été condamnée à 18 mois de détention dans un institut pour jeunes délinquants, avec une suspension de 18 mois. Elle a également été interdite de conduire pendant deux ans et a été condamnée à effectuer 180 heures de travail non rémunéré et à payer 650 euros d’amende.

Notre sélection vidéo