Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: le président américain Donald Trump appelle l’ONU à tenir la Chine pour «responsable de ses actes»

Coronavirus: le président américain Donald Trump appelle l’ONU à tenir la Chine pour «responsable de ses actes»
AFP

« Au début de la propagation du virus, la Chine a interdit les vols intérieurs tout en autorisant les avions à quitter la Chine et infecter le monde », a déclaré le locataire de la Maison Blanche dans un message pré-enregistré diffusé à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Le gouvernement chinois et l’Organisation mondiale de la santé, qui est quasiment contrôlée par la Chine, ont déclaré à tort qu’il n’existait pas de preuve de transmission humaine » du virus, a-t-il ajouté.

« Les Nations unies doivent tenir la Chine pour responsable de ses actes », a-t-il martelé, au moment où les Etats-Unis étaient sur le point de franchir le cap des 200.000 morts.

Le président américain, qui visera le 3 novembre un deuxième mandat de quatre ans à la tête de la première puissance mondiale, a aussi prédit une sortie de crise chargée de promesses.

« Nous distribuerons un vaccin, nous vaincrons le virus, nous mettrons fin à la pandémie et nous en entrerons dans une nouvelle ère inédite de prospérité, de coopération et de paix », a-t-il ajouté.

La pandémie a renforcé les oppositions USA-Chine

La pandémie du coronavirus a mis en évidence et accru les oppositions au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment entre les membres permanents que sont les Etats-Unis et la Chine, a affirmé mardi le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin.

La Belgique siège depuis début 2019 et jusqu’au 31 décembre prochain comme membre non permanent du Conseil, la plus haute instance décisionnelle de l’ONU.

«La pandémie du Covid a eu un grand impact sur le fonctionnement du conseil de sécurité», a souligné M. Goffin au cours d’une conférence de presse à Bruxelles consacrée à la 75e Assemblée générale de l’ONU, qui s’ouvrait mardi à New York sur un mode quasiment exclusivement virtuel, avec des interventions vidéo des dirigeants mondiaux pré-enregistrées.

«En quelques mois, tout s’est passé virtuellement, ce n’est qu’au cours des dernières semaines qu’il y a eu un retour lent et prudent aux réunions physiques», a expliqué le chef de la diplomatie belge.

Selon lui, la crise sanitaire provoquée par le coronavirus a aussi mis en évidence et renforcé les oppositions au sein du Conseil de sécurité, principalement entre les Etats-Unis et la Chine, les deux principales économies mondiales. Il a cité les positions divergences de Washington et de Pékin sur le rôle de l’organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la lutte contre la pandémie. La Belgique siège depuis début 2019 et jusqu’au 31 décembre prochain comme membre non permanent du Conseil, la plus haute instance décisionnelle de l’ONU.

«La pandémie du Covid a et un grand impact sur le fonctionnement du conseil de sécurité, a souligné M. Goffin au cours d’une conférence de presse à Bruxelles consacrée à la 75e Assemblée générale de l’ONU, qui s’ouvrait mardi à New York sur un mode quasiment exclusivement virtuel, avec des interventions vidéo des dirigeants mondiaux pré-enregistrées depuis leur capitale.

«Durant quelques mois, tout s’est passé virtuellement, ce n’est qu’au cours des dernières semaines qu’il y a eu un retour lent et prudent aux réunions physiques», a expliqué le chef de la diplomatie belge.

Selon lui, la crise sanitaire provoquée par le coronavirus a aussi mis en évidence et renforcé les oppositions au sein du Conseil de sécurité, principalement entre les Etats-Unis et la Chine, les deux principales économies mondiales. Il a cité les positions divergences de Washington et de Pékin sur des sujets comme la transparence et le rôle de l’organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la lutte contre la pandémie.

M. Goffin a rappelé que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait lancé dès le début de la pandémie, le 23 mars, un appel en faveur d’un cessez-le-feu mondial destiné à protéger les populations les plus vulnérables des effets du coronavirus. «La Belgique a soutenu cet appel, mais il a fallu près de trois mois pour obtenir au sein du Conseil un accord sur une résolution» sur le Covid, a-t-il souligné.

Le ministre a prédit que les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine resteront une donnée importante au cours des prochaines années.

M. Goffin participera jeudi à un débat virtuel au niveau ministériel sur la «gouvernance mondiale» après la pandémie et les défis qui en découlent, qui rassemblera également le président chinois Xi Jinping et le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo. «Il est bien possible qu’il y ait ici et là un échange assez franc aussi à destination de l’électorat américain», a-t-il dit.

A trois mois de la fin du mandat belge au Conseil, M. Goffin a mis en avant quelques réalisations de la diplomatie belge - un «palmarès impressionnant, selon lui -, comme notamment l’adoption en juillet d’une résolution d’inspiration belgo-allemande et prolongeant - bien qu’avec des restrictions imposées par la Russie - l’aide humanitaire à destination de la population syrienne.

«La protection des civils reste pour nous une priorité», a-t-il dit.

La Belgique a aussi réclamé une attention plus soutenue au lien entre le changement climatique et la sécurité.

«Il existe une large unanimité au sein des membres élus (c’est à dire non permanents du Conseil), mais la Chine, les Etats-Unis et la Rusie continuent à mettre ce thème en question», a dit le ministre des Affaires étrangères, qui a également la Défense dans ses attributions.

Il a cité une autre priorité mise en avant durant cette période au sein du Conseil de sécurité - la 6e de l’histoire de l’organisation -: la justice transitionnelle pour les pays en situation post-conflit, avec un projet de résolution qui se trouve sur la table. «Nous espérons au moins pouvoir poser la base pour la poursuite du Conseil sur ce thème», a affirmé M. Goffin.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be