Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: la tranche d’âge des 10-20 ans est la plus touchée par les nouveaux cas, ce sont surtout les étudiants du supérieur qui sont concernés

Coronavirus: la tranche d’âge des 10-20 ans est la plus touchée par les nouveaux cas, ce sont surtout les étudiants du supérieur qui sont concernés

« Le nombre de nouvelles contaminations continue à augmenter, mais heureusement on semble constater un ralentissement de cette courbe », a expliqué Yves Van Laethem. « Depuis les trois derniers jours, l’augmentation est plus faible et on peut espérer atteindre un plateau dans les prochains jours. »

« Ce n’est qu’avec les efforts de chacun que la courbe pourra être stabilisée et peut-être même ramenée vers le bas à temps », a embrayé le virologue Steven Van Gucht.

La tranche d’âge des 10-20 ans est la plus touchée par les nouveaux cas, suivie par les 20-30 ans. Ce sont surtout les jeunes de 17, 18 ou 19 ans, qui ont quitté l’école, qui sont concernés, a précisé M. Van Laethem.

Les experts constatent aussi une augmentation préoccupante du nombre de cas parmi les 50-60 ans et plus, avec un doublement du nombre de cas parmi les plus de 70 ans. « On pourrait avoir dans les sept à 14 jours un problème d’évolution clinique » pour ces personnes, a souligné Yves Van Laethem.

Ces tendances sont valables pour toutes les régions du pays. Le nombre de nouvelles contaminations est le plus élevé à Bruxelles, avec 300 cas confirmés par jour, suivi d’Anvers (246) et Liège (193). Seule la province du Limbourg se distingue avec des chiffres « stables et bas ».

Les admissions à l’hôpital sont en hausse également et « doivent attirer notre attention », des mots de Benoît Ramacker, porte-parole du Centre de crise. 53 hospitalisations par jour ont été dénombrées en moyenne sur les sept derniers jours. Sur la seule journée de mardi, 69 personnes ont été admises à l’hôpital.

On constate actuellement un doublement du nombre d’admissions à l’hôpital environ tous les 10 jours, a précisé M. Van Laethem. C’est un temps encore « relativement long », mais « on n’aimerait pas qu’il baisse à un niveau connu par le passé ».

« Si on continue sur le rythme actuel, sans qu’un plateau ne se répercute sur le nombre d’admissions, on pourrait atteindre le nombre de 100 admissions par jour début octobre. »

Un tiers des hospitalisations sont comptabilisées à Bruxelles. Les admissions sont ensuite les plus nombreuses en Flandre orientale, dans le Hainaut, à Anvers et à Liège.

Le taux de mortalité, lui, reste bas, à trois décès par jour en moyenne. Sur les sept derniers jours, 23 décès ont été attribués au Covid-19.

La grande différence entre la situation actuelle et celle observée au début de la pandémie, c’est la rapidité de l’évolution du virus, ont expliqué les experts en fin de conférence de presse. A son maximum, le nombre de cas doublait tous les trois jours. Actuellement, le doublement intervient tous les 10 jours.

« La raison pour laquelle nous plaidons pour que les mesures soient mieux comprises et mieux appliquées, c’est pour éviter que ce taux de doublement ne se raccourcisse. (…) Reprenons en main la situation », a conclu Yves Van Laethem.

Ces derniers chiffres sur l’évolution du coronavirus en Belgique ont été présentés alors qu’un Conseil national de sécurité (CNS) a débuté mercredi matin avec comme objectif de donner des perspectives à long terme aux Belges dans le cadre de la lutte contre l’épidémie.

Notre sélection vidéo