Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: la bulle de cinq n’a pas totalement disparu, mais vous pouvez désormais voir qui vous voulez à condition de garder vos distances

Coronavirus: la bulle de cinq n’a pas totalement disparu, mais vous pouvez désormais voir qui vous voulez à condition de garder vos distances

Le Conseil national de sécurité (CNS), qui rassemble la Première ministre, les ministres-présidents des entités fédérées, les ministres compétents ainsi que des experts, s’est réuni ce 23 septembre pour édicter des règles sanitaires valables sur le long terme. Il y a un mois, la Première ministre, Sophie Wilmès, avait expliqué qu’il fallait désormais passer de la « gestion de crise » à la « gestion des risques ». Depuis, la Belgique a connu un regain de l’épidémie du coronavirus.

À la fin juillet, face au regain de l’épidémie en Belgique, le CNS avait restreint à 5 personnes la « bulle sociale » de chaque ménage. Cette règle, qui ne concernait que les contacts rapprochés, avait été maintenue le 20 août, bien que clarifiée.

« Dans votre vie quotidienne, vous pouvez voir toutes les personnes que vous souhaitez à condition de garder vos distances à tout moment. Et si ce n’est pas possible, de porter un masque », a expliqué la Première ministre ce mercredi.

Les citoyens peuvent voir toutes les personnes qu’ils souhaitent à condition de garder leurs distances à tout moment et, si ce n’est pas possible, de porter un masque. Dans tous les cas, les citoyens ne peuvent pas voir plus de 10 personnes au même endroit, au même moment (enfants non compris). Cette règle persiste. « Eviter tout contact rapproché avec tout le monde, à tout moment, ce n’est pas simple. »

Les contacts rapprochés avec une personne ne faisant pas partie de son foyer, pendant plus de 15 minutes et sans distance d’1m50 et sans masque doivent être limités le plus possible. Étant donné que des études démontrent qu’une majorité de citoyens ont besoin d’une référence chiffrée, les experts conseillent à chacun de ne pas avoir à ce stade de contacts rapprochés avec plus de 5 personnes (hors foyer) par mois.

Il faut toujours limiter ses contacts rapprochés. Les experts proposent un point de référence qui varie entre 1 et 5, en fonction de la situation sanitaire. « Pour l’instant, les experts conseillent à chacun de ne pas avoir de contacts rapprochés avec plus de 5 personnes, hors foyer, par mois. » Il s’agit de personnes que vous pouvez enlacer, avec qui vous pouvez manger ou boire un verre en étant proche l’un de l’autre. Les personnes avec qui vous ne maintenez pas de distances de sécurité. Il s’agit donc bien d’un choix individuel de 5 personnes (pour un mois).

« Et puisque ce n’est pas obligation, cela induit que vous faites le choix de ces 5 personnes en votre âme et conscience », explique la Première ministre. « Si chacun participe à l’effort – même de manière adaptée – nous pourrons continuer à mener nos vies sociales en maximisant nos chances de rester en bonne santé mais aussi en maximisant nos chances d’éviter de devoir reprendre des mesures drastiques. ».

« Voyez qui vous voulez en respectant les distances de sécurité, et évitez autant que possible les contacts rapprochés », a résumé Sophie Wilmès.

Notre sélection vidéo