Sara De Paduwa lance son nouveau talk-show «C’est si bon»: «J’aime la télé en bande»

Sara De Paduwa lance son nouveau talk-show «C’est si bon»: «J’aime la télé en bande»
RTBF

Vous êtes partout cette année, de la radio à la télé, du soir au matin. Vous êtes addict au boulot, Sara, avouez !

Je profite du moment présent, plutôt ! Mais ce n’est un secret pour personne que je suis une bosseuse, je travaille depuis mes 16 ans. Et je sais combien ce milieu est éphémère, donc je saisis les opportunités. C’est une chance que la RTBF me fasse confiance et me propose des projets qui me correspondent.

Le mantra de ce nouveau rendez-vous est « feel good ». Qu’est-ce que ce terme revêt comme signification pour vous ?

Se sentir bien et faire tout pour se sentir bien. Je suis foncièrement positive, je mords la vie à pleines dents. Je cherche toujours à apprendre des situations plus difficiles, cela nourrit, fait grandir. C’est ma philosophie de vie. On n’a qu’une vie et il faut en profiter.

Comment arrivez-vous à garder toujours votre belle énergie ?

Elle me vient de mes enfants, ils m’alimentent par leur joie de vivre quotidiennement, et tous les jours je mesure la chance de les avoir, de faire un super-job. Je me suis rendu compte encore plus avec « De la suite dans les idées » des difficultés qu’affrontent les gens après le covid, je ne me permettrais pas de me plaindre devant ces battants, ces courageux. Ces rencontres et échanges m’ont reboostée aussi. Je suis pleine d’énergie et pour moi, cela n’a de sens qu’en la partageant. Si on prend la vie en souriant, elle est plus douce.

En quoi votre nouveau talk-show se démarquera-t-il de ce qui a été déjà fait à la télé ?

Ce sera très naturel, très simple, à mon image. On sera en extérieur, dans une grange. On va vraiment prendre l’apéro avec les téléspectateurs. Il y aura des moments partagés avec eux. On aura tout un pan solidaire en mettant une association, une initiative à l’honneur. On aura aussi une chroniqueuse itinérante, Marine Paquet, qui sera sur le terrain, un peu partout. Elle nous fera découvrir des choses insolites.

Ce n’est pas qu’une joyeuse papote entre collègues, cela sera structuré, alors…

Je veux avant tout que les téléspectateurs se sentent impliqués. On va proposer des petits défis, découvrir des vidéos que les gens nous envoient. A côté de cela, on aura des chroniques musicales avec Bruno Tummers, des bons plans, Thibaut Roland amènera le côté actu. Nous accueillerons un invité pour une discussion en toute décontraction. David Jeanmotte nous rejoindra pour l’aspect solidaire. Patrick Weber s’occupera du volet royal.

On vous sent très à l’aise dans ce rôle de chef d’orchestre ! Vous avez un côté chef de bande, Sara, dans la vie aussi ?

J’aime beaucoup rythmer, passer les plats, gérer le timing, ouvrir la discussion. Cela fait partie de mon caractère spontané. Et puis, j’aime la télé en bande.

Le titre est déjà alléchant. Mais qu’est-ce qui est si bon pour vous, Sara ?

Vivre, partager, sourire, être ensemble et prendre l’apéro. C’est mon péché mignon, l’apéro. Je suis une épicurienne à 300 % !

C’est si bon, 18 h 30, La Une

Notre sélection vidéo