Abonnez-vous à -50%

Pas de nouvelles taxes, pension à 1500 euros, pouvoir d’achat renforcé...: voici le texte accepté par tous les partis de la Vivaldi

Pas de nouvelles taxes, pension à 1500 euros, pouvoir d’achat renforcé...: voici le texte accepté par tous les partis de la Vivaldi
Belga image

Le président du MR Georges-Louis Bouchez a exprimé ce mercredi son accord avec la proposition mise sur la table par les préformateurs Egbert Lachaert et Conner Rousseau, a-t-on appris en milieu d’après-midi. Le duo et le turbulent président des libéraux francophones seraient notamment parvenus à l’apaisement sur le volet socio-économique.

Si la teneur de ces négociations étaient restée secrète, nous avons obtenu les différents détails du texte accepté par tous les partis, Georges-Louis Bouchez compris. Attention, il s’agit du périmètre d’un accord qui doit encore être négocié et finalisé. Mais ces différents accords sont en quelque sorte des garanties sur des thèmes qui permettraient à chaque parti de défendre le futur accord devant leurs troupes.

Voici ce qui a été accepté :

- La pension à 1.500€ minimum (net ou brut ? Le doute subsiste) pour qui a une carrière complète (revendication socialiste)

- Le refinancement des soins de santé (avec une norme de 2,5%) (revendication socialiste soutenue par ecolo)

- Niveau des prestations sociales les plus basses relevé

- La promesse d’une future réforme de l’Etat (revendication CD&V). 2 ministres en charge du débat sur le futur du pays Renforcement de l’autonomie des régions notamment en matière de soins de santé

- La limitation des assouplissements de la législation sur l’IVG (revendication CD&V)… Mais le débat sera mené au Parlement comme prévu

- Une certaine discipline budgétaire, les nouvelles revendications socio-économiques étant limitées à 3 ou 4 milliards (on parlait de plus de 6 milliards, certains allaient même jusqu’à 10) avec les différentes revendications) (revendication MR)

- Des réformes au marché du travail (revendication MR)

- Le gouvernement s’efforcera de garantir la sortie du nucléaire en 2025 (revendication Ecolo)

- Pas de nouvelles taxes, donc pas non plus d’impôt sur les plus-values mobilières, ni d’impôt sur la fortune (revendication MR)

- Le pouvoir d’achat sera renforcé (revendication de tous les partis)

- Allégement fiscal pour les gardes d'enfants, etc.

- Asile et migration: des procédures plus rapides, pas de visites domiciliaires, ni d’enfermement de familles avec enfants

- Préparer une grande réforme fiscale à l’horizon 2024.

- Verdissement de la flotte des voitures de société.

- Contribution spéciale des citoyens aux épaules les plus larges (taxe sur les super riches)

- Digitax sur les GAFA Transparence et lutte contre la lutte fiscale :

- Taux d’imposition minimum pour les sociétés multinationales

- Pas d’économie sur le chômage et le régime d’incapacité

- Pas d’ajustement de l’âge de la pension

- Justice : Plan d’investissement et mesures conjoncturelles de relance en 2021 et 2022 hors budget

Notre sélection vidéo