Les allusions sexuelles de Sophie Davant dans Affaire conclue agacent les téléspectateurs: «Obsédée par le sexe cette pauvre Sophie» (vidéo)

Les allusions sexuelles de Sophie Davant dans Affaire conclue agacent les téléspectateurs: «Obsédée par le sexe cette pauvre Sophie» (vidéo)
Capture d’écran

Ce mercredi 23 septembre, les internautes ont bien fait comprendre à Sophie Davant que ses remarques portées sur le sexe commençaient sérieusement à les agacer, même si certains s’en amusent encore. C’est aux côtés d’Enora, la commissaire-priseur, qu’elle a fait la découverte d’un objet particulier qui lui a rappeller quelque chose de… familier.

C’est Denis, ouvrier-ferrailleur de 46 ans et originaire d’Ariège, qui a apporté cet objet : un lot de tampons de marquage pour savon à utiliser manuellement pour l’inscription des détails de fabrication des produits. Enora n’a pas donné une estimation très élevée pour cet objet, seulement 50 euros. Mais Sophie, de son côté, aurait attribué bien plus pour cette forme spéciale.

« Comment peut-on présenter ces objets, car ils sont intéressants mais visuellement ce n’est pas facile » à d’abord lancé Enora, faisant instantanément rebondir Sophie « Visuellement ce n’est pas très… présentable », instaurant une légère gêne sur le plateau. Regards caméra, moue, rires discrets, il n’en fallait pas plus à la présentatrice pour s’engouffrer dans la brèche, ce que certains spectateurs n’apprécient plus.