Abonnez-vous à -50%

Test de «Trackmania»: un retour sur les chapeaux de roues, malgré un modèle économique quelque peu intrigant...

Test de «Trackmania»: un retour sur les chapeaux de roues, malgré un modèle économique quelque peu intrigant...

Pour celles et ceux ne connaissant pas le titre, Trackmania est un jeu de voiture très exigeant où la (re)connaissance du circuit, la maniabilité du véhicule, le sang-froid et la prise de risque du pilote sont tant de paramètres à tenir compte afin de pulvériser les chronos qui se dresseront devant vous et décrocher ainsi la médaille d’or ainsi que le haut du classement. Carburant à grandes doses de challenge, vous alternerez entre le sentiment de frustration et celui de satisfaction, car si ce jeu devait avoir une devise, elle serait sans aucun doute : échouer pour mieux réussir !

Une conduite économe ?

Avant d’approfondir le contenu, il est important d’évoquer le modèle économique. Afin de profiter du titre, Ubisoft propose 3 offres d’accès au jeu :

- La première, appelée « Starter », est gratuite et permet notamment à tous les néophytes de découvrir et d’apprivoiser la licence en bénéficiant d’un accès restreint permettant de participer uniquement au contenu de base (tant en solo, qu’en multi).

- La seconde, nommée « Standard », est un abonnement annuel donnant un accès plus complet au jeu (sans pour autant être total) où vous aurez néanmoins la possibilité de créer des circuits et de concourir sur ceux réalisé par la communauté.

- Et la dernière, appelée « Club », est un abonnement annuel ou trisannuel vous donnant un accès total au jeu en ajoutant les fonctionnalités complètes liées à la communauté et à la personnalisation.

Comme vous l’avez compris, il n’y a donc pas de possibilité d’acheter définitivement le jeu, mais seulement d’y accéder pour une période déterminée via la formule choisie… À l’expiration de cette dernière, les joueurs retourneront donc à l’accès « Starter » en conservant malgré tout l’ensemble des circuits des campagnes officielles et « circuit du jour » correspondant à la période d’abonnement.

Faites chauffer la gomme !

Maintenant que le passage au stand du pan économique est fini, il est temps de sillonner les pistes à bord de notre bolide.

Cette version 2020 de Nations a donné un bon coup de polish à son matériau originel sans pour autant le dénaturé. Visuellement, le studio a privilégié des graphismes à la fois simple, avec une direction artistique très colorée, permettant ainsi en un battement d’essuie-glace de déchiffrer la suite du tracé sans être parasité par un décor trop présent. La gestion des ambiances est très réussie ainsi que le design de la voiture.

Techniquement, le jeu est très fidèle à lui-même, bénéficiant déjà d’un bagage très solide et diversifié, il ajoute tout de même quelques nouveautés comme les surfaces de course bombée et de glace.

Le jeu service, un système à la mode

Se voulant être un « jeu service » (système permettant de retenir un maximum de temps le joueur grâce à un suivi sur le long terme du jeu en lui délivrant du contenu additionnel au compte-goutte à l’aide de mises à jour régulières), il ne dispose à sa sortie que de 25 circuits qui seront renouvelés chaque trimestre selon le principe saisonnier.

Au bout de quelques heures de pratique, la redondance peut donc se faire sentir en répétant sans cesse les mêmes courses… malgré l’appât du chrono omniprésent. Mais c’était sans compter sur le principal moteur du jeu, celui qui lui permet d’enclencher le boost dès les quelques mètres suivant le grand départ, et qui n’est autre que sa communauté.

Grâce au mécanisme « bien huilé » de création de circuit mis en place et à la présence accrue depuis tant d’années d’une communauté à l’imagination débordante, le titre peut se targuer d’une quantité infinie de tracés élaborés par les joueurs eux-mêmes sur lesquels il est possible de performer (uniquement en ayant l’abonnement).

Au-delà de l’aspect compétitif en ligne, le jeu dispose également de modes de jeu en local permettant de passer de bons moments entre amis !

Notre sélection vidéo