Abonnez-vous à -50%

Attaque à la machette près des anciens locaux de Charlie Hebdo: les images de l’interpellation du principal suspect, un homme de 18 ans (vidéo)

Vidéo
Attaque à la machette près des anciens locaux de Charlie Hebdo: les images de l’interpellation du principal suspect, un homme de 18 ans (vidéo)
Twitter

Peu avant midi, un homme muni d’une arme blanche a blessé deux personnes, un homme et une femme, près des anciens locaux de l’hebdomadaire satirique, rue Nicolas Appert, dans le 11e arrondissement de Paris.

« Leurs vies ne sont pas en danger, dieu merci », a déclaré le Premier ministre Jean Castex lors d’un déplacement sur les lieux. Les deux victimes sont employées par l’agence Premières Lignes, installée dans la rue. Ils étaient en « pause cigarette » lorsque l’agresseur a surgi.

– Qui sont les suspects interpellés ?

Peu après les faits, un homme a été interpellé à proximité de la place de la Bastille. Âgé de 18 ans, il s’agit de l’« auteur principal des faits », a déclaré Jean-François Ricard, le chef du parquet national antiterroriste (Pnat), en charge de l’enquête.

Le principal suspect de l’attaque à l’arme blanche près des anciens bureaux de Charlie Hebdo à Paris serait un ressortissant pakistanais âgé de 18 ans de confession musulmane déjà connu des services de sécurité, rapportent vendredi les médias français qui citent des sources policières. Il a été arrêté au début de cette année en possession d’une arme blanche.

Une deuxième personne, âgée de 33 ans, a ensuite été placée en garde à vue « afin de procéder à un certain nombre de vérifications » sur « ses relations avec l’auteur principal », a dit M. Ricard.

Sur l’une des photos, diffusée quelques heures après l’attaque notamment sur les réseaux sociaux, figure un homme présenté comme le premier suspect interpellé place de la Bastille par la police et que le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard a désigné comme « auteur principal » de l’attaque.

Vêtu d’un survêtement gris, assis sur une chaise, l’homme regarde l’objectif et semble avoir les mains entravées dans le dos.

Notre sélection vidéo