Abonnez-vous à -50%

La Ministre Valérie Glatigny: «Cette génération a besoin de s’amuser, on ne veut pas interdire les fêtes étudiantes»

Valérie Glatigny veut encadrer et dialoguer
: «
Si on interdit, on perd la confiance
».
Valérie Glatigny veut encadrer et dialoguer : « Si on interdit, on perd la confiance ». - D.R.

Les jeunes décrochent face aux mesures, pourtant vos camps se sont bien passés, vous avez un secret ?

« Je fais confiance. Une confiance mesurée. Après le confinement, on est passé d’une gestion de crise à une gestion de risque avec des bulles de 50personnes. 100.000 jeunes dans les camps cet été et nous avons eu 0,02 personne positive. Les organisations de jeunesse ont très bien joué le jeu. Le fait d’avoir moi aussi participé à des mouvements de jeunesse m’a aidée pour gérer cette situation. »

Pas de marchandage avec eux ?

« On doit arrêter la logique du marchandage et faire appel à leur responsabilité. On ne peut pas leur dire « soyez tranquilles, dans trois mois il y aura des festivals ». Objectivement, on ne sait pas où en sera le virus dans trois mois. »

Vous ne craignez pas une explosion des cas à l’unif ?

« Cette génération a besoin de s’amuser. On ne veut pas interdire les fêtes étudiantes. Les cercles étudiants sont dignes de confiance. Je leur dis de parler avec les autorités académiques et locales, « réfléchissez, trouver des solutions save ». On sait que si on est au bord du Lac à LLN, il y a moins de risque que si l’on fait cela Chez Adèle. »

Vous parlez d’expérience ?

« J’ai fait mon baptême et je comprends que certains étudiants soient déçus. »

Vous appliquez la même méthode au sport ?

« À chaque fois, on passe un contrat et on fait confiance. J’ai été au début d’un match du Sporting de Charleroi pour voir sur le terrain l’application de toutes les mesures. Je félicite les organisateurs et les supporters. J’ai été voir du hockey, du volley, du basket-ball et chaque situation est particulière. »

(...)

>>> « Il faut être clair : on ne vise plus le risque zéro » : retrouvez son interview complète et en vidéo dans nos éditions digitales.

Notre sélection vidéo