Cyril Lignac et Jean-François Piège dans une compétition culinaire en mode «Dolce vita», ce soir sur RTL-TVI

Cyril Lignac et Jean-François Piège dans une compétition culinaire en mode «Dolce vita», ce soir sur RTL-TVI
M6

Entre Cyril Lignac et Jean-François Piège, la guerre est déclarée ! Les célèbres cuisiniers, qui ont l’habitude de juger les plats des autres dans « Le meilleur pâtissier » et « Top chef », seront cette fois mis sur le gril dans une compétition 100 % italienne. Ce programme, adapté d’un concept israélien et tourné à Naples, est à la fois un moyen de faire voyager les téléspectateurs et de les immerger dans l’une des meilleures cuisines du monde. Il restait juste à trouver les deux chefs pour s’affronter devant les caméras, ce qui n’a pas été une mince affaire.

« Lorsque nous avons lancé l’idée, peu nombreux étaient les chefs désireux de venir risquer leur réputation au cours d’un duel culinaire  », explique le producteur de l’émission, Jérémie Fazel, à « Télé Loisirs ». « Pour beaucoup, ils dirigent de grandes brigades de cuisiniers, participent à des jurys de concours prestigieux, ils n’ont donc pas envie d’inverser les rôles et de se retrouver dans la peau de candidats. Cyril Lignac et Jean-François Piège ont eux, en revanche, très vite été tentés ! Ils se connaissaient depuis « Top chef », Cyril a participé aux cinq premières saisons et Jean-François vient de quitter l’émission après dix saisons de bons et loyaux services ! Si ces deux chefs semblent aux antipodes en termes de personnalité et d’approche de la cuisine, ils s’apprécient énormément et c’est sans hésitation qu’ils ont accepté de venir se défier. Les chefs étaient prévenus qu’ils se rendaient en Italie, pour le reste, ils ne savaient rien de ce qui les attendait.  »

Jugés par des mammas italiennes

Ils ignoraient, par exemple, qu’ils allaient devoir dormir chez l’habitant ! En amont de chacune des quatre épreuves, Jean-François Piège et Cyril Lignac recevront une enveloppe à l’intérieur de laquelle une adresse est indiquée. Leurs plats ne seront pas uniquement jugés par leurs homologues mais aussi par des locaux, parmi lesquels de véritables mammas italiennes. Réussiront-ils à sublimer la pizza et à réinventer la lasagne ?

«  Avant l’émission, mon plat italien préféré était la pizza  », avoue Jean-François Piège. «  Pour moi, c’est un grand plat qu’on mange brûlant, légèrement brûlé, caramélisé sur les bords, tiède au milieu, très moelleux. Avec la lasagne, j’ai découvert une façon de faire avec le ragoût, que je ne connaissais pas.  » Un road trip gastronomique surprenant avec en point d’orgue l’épreuve du repas gastronomique, où tout pourra basculer.

« Pour ma part, je n’étais plus habitué à tout faire de A à Z  », indique Cyril Lignac. «  On a toujours des mains autour de nous pour nous aider. Là, nous étions seuls dans une cuisine qu’on ne connaissait pas, qu’on devait partager, donc la pression est beaucoup montée. C’était intense, moi j’étais crevé au bout des six jours de tournage. Et puis il ne faut pas se mentir : je n’avais pas envie de me faire humilier par Jean-François. (Rires.) On avait tous les deux envie de gagner  ! »

Chef contre chef, 20 h 30, RTL-TVI

Notre sélection vidéo