Abonnez-vous à -50%

Les détenus ont désormais le droit de se plaindre: Marc Dutroux ne va pas s’en priver, voici ce qu’il a l’intention de faire

Exclusif
Dutroux veut sortir de son régime d’isolement, qui dure depuis 24,ans, et veut être traité comme n’importe quel autre détenu
Dutroux veut sortir de son régime d’isolement, qui dure depuis 24,ans, et veut être traité comme n’importe quel autre détenu - D.R

Depuis qu’il est incarcéré, Marc Dutroux vit en régime de sécurité particulier individuel (RSPI) aussi appelé régime d’isolement. Ce n’est pas la direction de la prison de Nivelles qui en a décidé ainsi, mais la direction générale des prisons. D’autres détenus, enfermés pour radicalisme ou terrorisme, sont soumis au même régime. Pour Marc Dutroux, ça dure depuis… 24 ans !

« Cette nouvelle commission des plaintes, attendue depuis des années, est une réelle avancée pour les détenus », se réjouit Me Bruno Dayez, l’avocat de Dutroux. « Actuellement, je travaille sur l’expertise psychiatrique réalisée sur mon client dans le cadre de sa demande de libération conditionnelle. Je dois renvoyer une série de questions aux experts pour le 6 octobre. »

Me Dayez nous explique qu’il ne tardera pas à saisir cette nouvelle commission : voici pourquoi et ce qu’il compte faire...

Notre sélection vidéo