Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: le secteur événementiel face à une deuxième vague de licenciements

Illustration
Illustration - 123RF

En septembre, le centre d’expertise a mené une troisième enquête auprès des organisations d’événements sur l’impact de la crise du coronavirus. Au total, 258 entreprises y ont participé. Il en ressort que le chiffre d’affaires du secteur continue à diminuer et la confiance dans l’avenir décline.

Les licenciements des trois derniers mois font suite à une première vague de licenciements intervenue avant l’été. Une entreprise sur trois avait déjà dû se séparer de son personnel.

L’avenir n’est pas rose non plus: «La moitié des organisations d’événements s’attendent à devoir licencier du personnel avant la fin de l’année», déclare le chercheur Joris Verhulst. «En outre, un quart des organisateurs et un tiers des fournisseurs ont également dû voir des personnes partir pour des secteurs offrant une plus grande sécurité d’emploi.»

En marge du dernier Conseil national de sécurité, Denis Ducarme avait pourtant promis « des perspectives et de l’espoir » aux secteur de l’événementiel.

Notre sélection vidéo