Abonnez-vous pour 1€

La vague de mutilation de chevaux qui touche la France serait-elle arrivée en Wallonie? La jument d’Emily a été violemment agressée à Estinnes-au-Mont

Sia et Emily.
Sia et Emily. - E.V.

Emily est la propriétaire de deux chevaux, qui se trouvent dans une prairie en face de chez elle, à Estinnes. Le 3 septembre elle décide, comme à son habitude en rentrant du travail, d’aller rendre visite à ses chevaux pour voir si tout va bien. Jusque-là aucun souci.

En soirée, son compagnon fait de même et il remarque directement que quelque chose ne va pas. « À ce moment-là, je me dirige au plus vite vers la prairie et je vois ma jument au fond du pré, incapable de marcher avec sa jambe tout à fait en sang », nous raconte Emily.

► Sia a été miraculeusement sauvée : Emily raconte.

► C’est la panique pour les propriétaires de chevaux : la vague de mutilation qui touche la France serait-elle arrivée en Wallonie ?

Notre sélection vidéo