Abonnez-vous à -50%

FIFA 2021: la célèbre franchise est devenue au fil des ans un phénomène de société

FIFA 2021: la célèbre franchise est devenue au fil des ans un phénomène de société

La sortie officielle de FIFA 2021 a lieu cette semaine. Ce sont des millions de joueurs qui vont, comme chaque année, débourser près de 70 euros pour prendre les commandes de leurs joueurs favoris. Les chiffres sont assez dingues. Un mois après sa sortie, l’édition 2020 avait déjà touché plus de 10 millions de joueurs à travers le monde. Sur cette courte période, ceux-ci avaient déjà marqué 1,2 milliard de buts et participé à 450 millions de matchs. Ce succès n’est pas seulement dû à la popularité mondiale du football. C’est au fil des années une communication et des campagnes marketing très efficaces qui ont permis à ce titre de s’imposer dans le top 3 des ventes gaming en Europe. L’an passé, il fut premier dans les meilleures ventes de nombreux pays comme l’Espagne ou l’Italie.

Le jeu FIFA est désormais profondément ancré dans la culture foot. Pour beaucoup de fans du ballon rond, posséder le jeu c’est une manière de prolonger l’expérience de supporter, c’est vivre « son » sport à son rythme. Electronic Arts l’a très bien compris. Ce n’est pas un hasard si depuis une dizaine de jours les stars de la planète football diffusent sur leurs réseaux sociaux des photos et vidéos d’eux en possession du précieux objet. L’éditeur a offert à des centaines d’influenceurs, joueurs compris, l’accès anticipé au jeu. Quand, il y a un mois, EA dévoile le classement des 100 meilleurs joueurs de son millésime 2021, toute la planète foot s’émeut des performances, ainsi cotées, des idoles des stades.

Fidèle au monde du foot

Cette omniprésence efface toute concurrence. On peut évoquer la série Pro Evolution Soccer de Konami (PES pour les intimes) qui malgré des qualités de gameplay parfois supérieures à FIFA, n’arrive pas à la cheville de son rival en termes de ventes. Konami n’a pas la puissance financière pour s’acheter la grande majorité des licences des clubs et joueurs.

Et c’est bien pour cette fidélité au paysage footballistique que les passionnés passent à la caisse pour une mise à jour annuelle qui tient compte des transferts du mercato. Cette particularité en fait un jeu à part dans l’univers gaming. De nombreux joueurs ne jouent quasiment qu’à ce titre. Quitte à n’avoir que peu de considération pour le reste de la production vidéoludique, hormis peut-être l’un ou l’autre blockbuster comme le jeu de tir à l’ambiance guerrière Call of Duty.

Cette année, FIFA se dirige encore une fois vers le podium. Le jeu animera les discussions dans les cours de récré et devant les machines à café du boulot. Il occupera des millions de joueurs. Parfois lors de parties endiablées à plusieurs devant l’écran, parfois en ligne avec des gamers à l’autre bout du monde. Le phénomène FIFA a de beaux jours devant lui.

Chaussez vos crampons, la nouvelle saison commence

Si vous n’êtes pas adepte de la franchise, vous ne connaissez peut-être pas le mode préféré des joueurs de FIFA : le « FIFA Ultimate Team » ou plus communément appelé « FUT ». C’est un mode de jeu un peu similaire aux albums Panini : collectionner les cartes des joueurs du monde entier afin de bâtir la meilleure équipe possible. Afin d’acquérir celles que vous désirez, vous pouvez vendre vos doubles et celles qui ne vous plaisent pas pour récolter des crédits (ndlr. La monnaie du jeu) et ainsi acheter celles que vous désirez.

La grande nouveauté de FUT21 est l’arrivée du mode « Coopération ». Désormais, EA met l’accent sur le jeu à plusieurs et vous permettra de jouer avec un ami. Grâce à cela, vous pourrez débloquer des récompenses et progresser dans les classements individuels hebdomadaires « Division Rivals » et « Clashs d’équipes » ; deux modes de jeu bien connus des fans de la licence. L’arrivée des « Événements » fait également son apparition dans le même but.

Côté jouabilité, on note une amélioration de l’attaque grâce à de nouvelles dynamiques de course des joueurs mais aussi grâce à des dribbles et à un contrôle de balle plus précis.

La création d’un stade a déjà fait son apparition lors de l’édition précédente avec notamment des tifos, des thèmes et des badges mais pour FUT21, il y aura encore plus d’outils de personnalisation. Vous pourrez choisir la couleur des sièges, votre hymne, et même la façon dont vos fans célébreront vos buts pour créer l’atmosphère de votre club.

Le mode « Carrière »

La grosse évolution dans ce mode de jeu est l’arrivée de la simulation interactive des matchs qui vous permettra de reprendre le contrôle du match lors de moments décisifs tels que des coups-francs, des changements ou simplement, quand vous le désirez. La possibilité de parler avec les joueurs d’un éventuel repositionnement sur le terrain peut vous permettre également de bâtir votre équipe comme bon vous semble. L’intelligence artificielle adverse a été améliorée et les transferts ont été également revus.

Fort ennuyant, le système d’entraînement des joueurs a été modifié afin d’avoir un plus grand contrôle sur la progression de ceux-ci. Vous choisirez quand vous entraînez et quand accorder des jours de repos a votre effectif.

En conclusion, EA continue de faire évoluer son jeu dans la bonne direction. Cependant, l’attente de la Next-Gen (Playstation 5 et X Box Series) se fait sentir car visuellement, il n’y a pas d’évolution flagrante. Chaque année a son FIFA et chaque joueur se fera son propre avis.

À noter : Comme la Juventus renommée Piemonte Calcio l’an dernier, l’AS Roma ne sera pas sous licence cette année et sera désormais le Roma F.C. La suppression de la Série B (2e division Italienne), du championnat Chilien et Colombien sont aussi à déplorer.

Notre sélection vidéo