Les dinosaures n’ont pas peur du Covid-19

Les dinosaures n’ont pas peur du Covid-19
© Universal

Souvenez-vous, en l’an de grâce 2018, nous avions laissé Chris Pratt et Bryce Dallas Howard dans un monde désormais envahi de dinosaures en tout genre, à la fin de « Jurassic World : Fallen Kingdom ». Depuis, la terre fait face à un tout autre type de sale bébête, microscopique mais tout aussi sournoise, qui a remis bien des projets de blockbusters aux calendes grecques. Pour la saga dérivée de l’œuvre de Steven Spielberg, à l’heure actuelle, le troisième volet, « Jurassic World : Dominion », reste cependant toujours bien inscrit au programme pour le 9 juin 2021. Evidemment, rien n’assure que d’ici là, le bouleversement du calendrier des sorties depuis ce printemps n’oblige pas Universal à reporter l’arrivée du film sur nos grands écrans. Mais essayons de rester positifs.

Alors que la production s’est retrouvée elle aussi à l’arrêt durant plusieurs semaines à cause du coronavirus, Colin Trevorrow, à la réalisation, a affirmé voilà quelques jours à « Première « être « pile à temps dans le calendrier du tournage », tout en ajoutant qu’« évidemment, ce n’est pas simple de filmer dans ces conditions. Chacun y met du sien. Universal et les producteurs mettent tout ce qu’il faut à notre disposition pour qu’on y arrive. « Après, comme le cinéaste le précise, c’est « une énorme production et il reste encore pas mal de semaines de tournage ». Sans parler du travail de postproduction qui attend l’équipe. Pour montrer qu’eux-mêmes gardent le moral, les producteurs ont récemment dévoilé le titre français du film : « Jurassic World : Le monde d’après », qui en dit long sur la nouvelle organisation de la société après la libération des dinosaures. Ceux-ci sont partout, comme le montrait déjà le court métrage de Colin Trevorrow « Battle at Big Rock ». Y compris dans les terres enneigées loin d’Isla Nublar, au large du Costa Rica.

Retour du casting original

Une des idées les plus originales du film, pour boucler la boucle, est le retour au casting de Jeff Goldblum, Sam Neill et Laura Dern, les stars du tout premier film de Steven Spielberg, il y a plus de vingt-cinq ans. « Diriger le trio original, associé aux stars de « Jurassic World », c’est vraiment le truc le plus excitant de toute ma vie », s’est emballé Trevorrow. « Je ne sais pas si je réussirai à faire mieux un jour ! Il y a une très bonne entente sur le tournage… entre les comédiens, en tout cas. Parce que ce ne sera pas forcément le cas entre les personnages ! « Voilà ce qui s’appelle savoir titiller la curiosité.

Pour les plus jeunes qui n’en peuvent plus d’attendre de voir les tyrannosaures et ptérodactyles s’inviter dans leur vie de tous les jours et qui sont abonnés à Netflix, Colin Trevorrow, troquant sa casquette de réalisateur pour celle de producteur, propose la série de dessins animés « La colo du Crétacé ».

Il a pensé cette série comme un complément aux films, avec des personnages et une histoire différente, mais en laissant la porte ouverte à des interférences entre les deux…

Jurassic World *** Tipik 20 h 35

Notre sélection vidéo