Tangy Dumortier atteint de la maladie de Lyme: «J’ai l’impression d’avoir 100 ans»

Tanguy Dumortier a mis longtemps à pouvoir mettre un nom sur le mal qui le frappait.
Tanguy Dumortier a mis longtemps à pouvoir mettre un nom sur le mal qui le frappait. - © RTBF

Parmi les thèmes abordés ce mercredi par les équipes de Justine Katz dans l’émission #Investigation sur la Une, on retrouverait un reportage sur la maladie de Lyme. Un sujet accompagné d’un témoignage fort, celui de Tanguy Dumortier, dont la vie a basculé il y a quatre ans suite à une morsure de tique lors d’un tournage en forêt. Il explique ainsi les terribles complications que cette simple morsure a entraînées et surtout la difficulté d’établir un diagnostic.

Pourtant, Tanguy Dumortier se souvient très exactement du moment où il a été mordu. « C’était lors d’un tournage sur les fourmis au Luxembourg. Je dormais dans mon camping-car. Je n’ai pas pris de douche durant deux ou trois nuits. C’est en rentrant chez moi que j’ai vu qu’elle était dans le pli de mon genou. Un ou deux mois après, j’ai commencé à avoir des gonflements au genou, qui ensuite redégonflait. Cette crise revenait régulièrement. Je ne savais plus marcher, mais je n’ai pas pensé directement à la maladie de Lyme. Puis, je me suis souvenu de la piqûre. Mais le médecin me dit que ça ne doit pas être ça. J’ai vu un autre médecin. Et pareil. Puis, je vois son franc tomber. J’étais alors super-heureux que quelqu’un a trouvé ce que j’avais. »

On est alors deux ans après la piqûre et l’état de Tanguy s’est détérioré. « Il y a des matins où je me réveille et où j’ai l’impression d’avoir 100 ans. Je sais à peine me déplacer, je suis fatigué, j’ai mal aux muscles et je sens aussi que je perds les pédales mentalement. J’ai 36 ans et j’ai des trous de mémoire. Il m’est arrivé que j’aie quelque chose à manger dans une main, mon carnet de notes dans l’autre et que j’ai mis le carnet dans la bouche. »

Depuis ce diagnostic, Tanguy Dumortier est traité pour la maladie de Lyme, son état s’améliore, mais il doit prendre une douzaine de gélules tous les jours. « Où que je sois dans le monde, j’ai toujours ma boîte de gélules avec moi. Je pensais que je ferais ça à 80 ans… »

Notre sélection vidéo