Aubin («Koh-Lanta»): «Je n’étais pas le plus faible»

Aubin («Koh-Lanta»): «Je n’étais pas le plus faible»
© Laurent Vu/ALP/TF1

Quel a été votre sentiment lorsque Denis Brogniart a éteint votre flambeau ?

J’ai eu l’impression que plus rien n’existait autour de moi. J’avais ressenti la même chose lorsque j’ai vu pour la première fois Denis Brogniart. J’avais été impressionné, mon ventre était noué.

Vous ne vous y attendiez pas ?

Si, un peu. Quelle que soit sa position dans le jeu, il faut toujours se sentir en danger sur « Koh-Lanta ». Maintenant, je n’avais pas anticipé certains votes contre moi, ce qui a été ma plus grosse erreur.

Vous êtes un jeune père de famille. Avez-vous pensé à votre fils à ce moment précis ?

J’ai pensé à lui tous les jours. Quand je suis parti pour « Koh-Lanta », j’ai quand même laissé toute seule à la maison ma femme avec Noré, mon fils âgé à l’époque de 8 mois. Ça a été un énorme sacrifice pour moi.

A 24 ans, vous étiez-vous entraîné avant le tournage ?

Je suis rugbyman et j’avais volontairement arrêté la partie contacts lors des entraînements, car je n’avais pas du tout envie de me blesser avant le tournage. Par ailleurs, j’avais acheté dans le commerce du manioc et de la coco pour apprendre à les cuisiner chez moi. Mais c’est tellement différent de les cuire sur « Koh-Lanta », sans plaque de gaz ni ustensiles. Côté dégustation, il y a toujours du sable dans tout ce que vous mangiez : dans le manioc, dans le riz, dans le poisson…

Pourquoi vos coéquipiers ont-ils décidé de vous sortir ? Craignaient-ils d’autres stratégies ?

Une alliance éventuelle avec Alix, Angélique et Alexandra a pu effrayer d’autres candidats, car j’étais allé voir ces filles avant le Conseil. Mon coup de poker sur Mathieu a aussi semé le doute chez certains, comme Dorian : avec un profil sportif similaire à celui de Matthieu, il a pensé subir le même sort.

Selon Lola, vous étiez le plus faible. Qu’auriez-vous envie de lui répondre ?

En revisionnant les épisodes, je ne me considère pas comme le maillon faible de l’aventure. C’est peut-être le fait d’être rond qui a été assimilé à un signe de faiblesse.

Voici 3 semaines, vous aviez joué votre collier d’immunité pour sortir Mathieu. Avec le recul, était-ce la bonne stratégie ?

Eliminer Mathieu, c’est le meilleur coup de poker que j’aurais pu faire. Une fois rentré en France, je l’ai tout de suite contacté afin de lui expliquer mon choix. Depuis, nous avons même passé une soirée ensemble. Même si le fait de revoir, il y a 3 semaines, son élimination lui a redonné un petit coup de chaud…

Avez-vous reçu des messages de personnes qui ont désapprouvé votre choix ?

Des centaines de réactions positives et négatives ! Je réponds à chaque critique à partir du moment où c’est constructif. Par contre, je ne donne pas suite aux insultes. J’étais préparé à cela avant le tournage.

Koh-Lanta *** 21 h 05 TF 1

Notre sélection vidéo