Abonnez-vous pour 1€

Catherine Fonck, députée cdH et médecin, affirme qu’il faut revoir le testing et le tracing: «Tout prend bien trop de temps»

Catherine Fonck.
Catherine Fonck. - Belga

Députée cdH et médecin, Catherine Fonck se dit malade de voir ce qui se passe. « Testing, tracing, tout prend beaucoup trop de temps et ça affaiblit tout le dispositif de lutte contre l’épidémie », renchérit-elle. « Des personnes qui ont été en contact avec un porteur du virus me demandent ce qu’elles doivent faire, alors que sept jours ont passé. Elles auraient déjà eu le temps de contaminer d’autres personnes. »

Voici ce qu’elle propose pour améliorer la situation.

► La manière dont s’effectue le tracing ne la satisfait pas : « On ne contacte qu’entre 2 et 4 personnes par porteur du virus… »

Elle veut la reconnaissance de la forme longue de la maladie  : « Certains continuent, après plusieurs mois, à souffrir de symptômes invalidants. »

Notre sélection vidéo