Mélanie Mayné («La cerise sur le gâteau»): «Emilie Dupuis s’améliore au fil des saisons»

Mélanie Mayné («La cerise sur le gâteau»): «Emilie Dupuis s’améliore au fil des saisons»
© RTL-TVI

Cette année encore, on vous retrouve dans « La cerise sur le gâteau », une émission de cuisine diffusée après « Le Meilleur pâtissier ». Que nous réservez-vous pour cette troisième saison ?

Je suis revenue aux fondamentaux de la pâtisserie, avec des gâteaux traditionnels, mais revisités : la tarte au riz, la tropézienne, la forêt-noire, le cookie… J’ai d’ailleurs suivi les demandes de mes abonnés sur le Web, qui voulaient que je reprenne quelques-unes de ces recettes. Je les ai élaborées de A à Z. Chaque année, la production me donne carte blanche, donc c’est génial. C’est une émission conviviale et agréable, qui devrait parler au plus grand nombre, surtout en cette période où le fait maison connaît un grand succès.

En plateau, vous êtes accompagnée d’Emilie Dupuis, qui a évidemment enregistré les séquences avant son accouchement. Son niveau de pâtisserie a-t-il progressé en trois ans ?

Effectivement, je trouve qu’elle s’améliore au fil des saisons… mais je ne suis pas sûre qu’elle pâtisse beaucoup en dehors de l’émission. (Rires.) En tout cas, sur les tournages, elle se donne à fond. Je m’entends super-bien avec elle, et je pense que notre complicité transparaît à l’écran.

Avec le recul, quatre ans après avoir disputé la finale du « Meilleur pâtissier », que retenez-vous de cette aventure ?

Comme je le dis toujours, si vous souhaitez tenter l’expérience, foncez ! On ne vit ça qu’une fois dans sa vie. Donc, je n’en retire que du positif. Aujourd’hui, je vis de la pâtisserie grâce à cette émission.

Vous devez avoir un emploi du temps bien chargé…

C’est peu de le dire ! J’alimente un blog de cuisine sous le pseudo « Maman fait un gâteau ». J’ai aussi réalisé deux livres de recettes et je collabore régulièrement avec des marques. J’ai récemment développé des Crispy Box, sur le site crispyfactory.be. Ce sont des boîtes livrées à domicile, avec tous les ustensiles et ingrédients nécessaires pour réaliser une recette. Et enfin, j’ai ouvert mon propre atelier pour donner des cours de pâtisserie, à Nivelles. Je retrouve en quelque sorte mon ancien métier d’enseignante.

Pour gérer ces nombreux projets, travaillez-vous en équipe ?

Non, je mène ma barque toute seule comme une grande. Alors, parfois, j’aimerais que les journées durent 48 heures, mais quand on aime, on ne compte pas. D’ailleurs, j’ai encore plein d’idées pour la suite. L’un de mes rêves serait de créer ma propre marque de gâteaux… mais chaque chose en son temps.

Votre petite Zoé vous accompagne-t-elle toujours en cuisine ?

Bien sûr ! Etre maman est le premier rôle de ma vie et mon activité professionnelle est intrinsèquement liée à ma fille. Ce n’est pas pour rien que mes projets se nomment « Maman fait un gâteau ». Je ne peux pas pâtisser sans elle. Elle m’inspire au quotidien, notamment pour mon blog, où je n’hésite pas à partager ses avis sur mes gâteaux.

La cerise sur le gâteau ** 22 h 35 RTL-TVI

Notre sélection vidéo