En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

«Il a montré qu’il savait s’intégrer en Belgique»: Hasan, sa femme et ses 3 enfants risquent l’expulsion à Polleur, 3.500 signatures récoltées

Il y a pratiquement un an jour pour jour, Hasan Hasoun arrivait avec sa famille au camp Fedasil du camping de Polleur. S’il s’est rapidement intégré, allant jusqu’à confectionner des masques pour tout le monde au début du confinement, sa situation est préoccupante. Le réfugié syrien doit normalement quitter le camp ce mardi pour être délocalisé avec sa famille avant d’être expulsé. 3.500 signatures ont été récoltées pour empêcher cette expulsion.

Arrivé il y a un an au camping de Polleur avec sa famille, après avoir fui sa Syrie natale et passé une année dans plusieurs camps de réfugiés en Grèce, Hasan Hasoun s’est rapidement familiarisé à la vie en communauté. Tailleur de formation, ce réfugié syrien avait décidé de confectionner des centaines de masques au mois d’avril dernier au début de la pandémie de coronavirus. Et cela pour venir en aide à la population locale.

Mais cette belle histoire est en train de prendre une tournure assez triste. Hasan et sa famille vont normalement devoir quitter le camp Fedasil de Polleur dans les prochains jours. Notre pays envisage d’expulser Hasan et sa famille, alors qu’il a trois enfants en bas âge (6, 4 ans et deux mois).

►« Pour le moment, j’ai peur », Hasan témoigne  !

► Pour l’asbl Ciréfasol, la décision de faire expulser Hasan est injuste : « Hasan a montré qu’il savait s’intégrer en Belgique ».

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles