Abonnez-vous à -50%

Karim Belhocine, l’entraîneur du Sporting de Charleroi: «On n’est ni favori ni outsider à Genk»

Karim Belhocine espère que les Zèbres reprendront leur marche en avant.
Karim Belhocine espère que les Zèbres reprendront leur marche en avant. - Photo News

Après une trêve internationale qui a vu plusieurs Zèbres s’envoler vers leur sélection nationale et revenir, le Sporting de Charleroi s’apprête à aller défier Genk ce dimanche en début de soirée. Il espère en profiter pour relancer la machine et reprendre sa marche en avant en tête du championnat. « La trêve a fait du bien aux joueurs », expliquait Karim Belhocine.

Ce ne sera toutefois pas une mission évidente pour les Carolos puisqu’après avoir été intronisé entraîneur en fin de mercato dernier, Jess Thorup a certainement profité de la trêve internationale pour mettre des choses en place avec son nouveau noyau. « On connaît les qualités de Genk et on connaît l’entraîneur donc on sait un peu se préparer sur base de cela. En tout cas, c’est toujours un déplacement compliqué à Genk et on devra être présent si on veut obtenir un bon résultat. Par contre, qu’on soit premier ou non, on ne se déplace ni en tant que favori ni en tant qu’outsider à Genk », pointait le T1 carolo.

S’il est déjà acquis que Teodorczyk ne sera pas disponible pour cette rencontre, Karim Belhocine sera aussi toujours privé de Massimo Bruno et Cristophe Diandy. Lucas Ribeiro est quant à lui en quarantaine et Ivan Goranov est incertain. La sélection sera connue ce samedi.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles CHARLEROI pour 1€ !


Notre sélection vidéo