Abonnez-vous à -50%

«Pour sale black, on est d’accord, c’est raciste»: les sanctions du match Bovigny - Vecmont, stoppé début octobre en 3F, sont connues

« La saison passée, nos joueurs ont déjà été victimes de cris de singe », déplore Sébastien Lejeune, le délégué de Bovigny.
« La saison passée, nos joueurs ont déjà été victimes de cris de singe », déplore Sébastien Lejeune, le délégué de Bovigny. - D.M.

Les faits se sont déroulés début octobre lors d’un petit match de P3F. « Huit entrées à 5 euros », a rappelé Sébastien Lejeune, le délégué de Bovigny qui s’était déplacé jeudi soir à Arlon. Une poignée de spectateurs en partie regroupés devant les vestiaires, là où ils n’ont rien à faire.

Les masques ? Ne cherchez pas, il n’y en avait pas un. Mais il n’y a pas que ça qui n’a pas été respecté lors de ce dimanche en P3. Une phase de jeu a mis le feu aux poudres. Le gardien de Vecmont Michaël Parmentier a été percuté par un avant de Bovigny, Adama Kanate.

Ensuite ? Le joueur a reçu une deuxième carte jaune. C’est alors que la tension est montée de plusieurs crans.

Des propos racistes auraient été tenus envers le joueur de Bovigny.

Les deux camps se sont défendus jeudi devant le CP Luxembourg. « Pour sale black, on est d’accord, c’est raciste », a justifié le Parquet.

>>Voici les sanctions infligées.

>>Ben Adama Kanate veut stopper le football suite à cet incident.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo