Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: après le CHU, le CHC et l’hôpital du Bois de l’Abbaye contraints de fermer leurs centres de dépistage Covid-19 à Liège

Coronavirus: après le CHU, le CHC et l’hôpital du Bois de l’Abbaye contraints de fermer leurs centres de dépistage Covid-19 à Liège
Isopix

Après le CHU, qui, depuis ce vendredi, a décidé de suspendre les tests salivaires pratiqués dans huit centres de dépistage et de ne conserver qu’un seul centre, dédié spécifiquement aux personnes symptomatiques ainsi qu’aux patients en pré-opération et pré-hospitalisation au CHU, c’est au tour du CHC (MontLégia et Hermalle) de fermer ses centres de dépistage.

Ce vendredi soir, le groupe hospitalier liégeois a en effet annoncé cette décision, qualifiée de difficile, mais qui « s’explique par la volonté de disposer de la capacité d’analyse nécessaire pour faire face à l’augmentation du nombre de patients hospitalisés et symptomatiques COVID-19, et le besoin d’optimiser nos délais de mise à disponibilité des résultats », précise le CHC.

Le Bois de l’Abbaye suspend également ses dépistages

« Le centre de dépistage du CHBA sera fermé jusqu’au dimanche 25 octobre inclus. Cette mesure est effective immédiatement. Nous vous remercions de partager un maximum l’information afin d’éviter d’inutiles et fâcheux déplacements et vous présentons nos excuses pour les désagréments causés. » Le Bois de l’Abbaye l’a annoncé ce samedi après-midi, il suspend à son tour ses dépistages Covid, comme l’avaient fait avant lui le CHU, puis le CHC. Deux fermetures qui sont d’ailleurs, indirectement, à l’origine de la décision du CHBA : « Suite à la fermeture de plusieurs gros centres de dépistage, nous avons dû faire face à un afflux massif de personnes ce samedi matin, explique-t-on au Bois de l’Abbaye. On a été engorgé, il y avait des voitures dans tout Seraing, la police a même dû intervenir. »

Une situation qui risquait inévitablement de se reproduire. L’hôpital sérésien a donc pris les devants : « Si on voulait garder les délais les plus brefs possibles et pouvoir continuer à faire les tests pour nos patients hospitalisés, ce n’était plus possible de continuer ainsi. On va donc penser à une réorganisation du testing. On ferme une semaine, mais pour mieux rouvrir dès le lundi 26, avec d’autres modalités qui sont encore à définir. »

La dernière possibilité pour se faire tester est donc le labo Cita Drive, sur le P+R de Vottem. Sachant qu’il est régulièrement le théâtre de très longues files d’attente.

Notre sélection vidéo