Abonnez-vous à -50%

Espoir d’un mini-marché de Noël liégeois sans horeca avec que de l’artisanat et des cadeaux: «Tout est possible!»

Le village de Noël tel qu’on l’a connu, c’est fini pour cette année.
Le village de Noël tel qu’on l’a connu, c’est fini pour cette année. - TVA

« Dans les conditions actuelles, on se doutait qu’on subirait le même sort que la Foire d’octobre. » Pierre Luthers, l’organisateur, avec son asbl Enjeu, du Village de Noël est loin d’être surpris par la décision du comité de concertation d’annuler d’ores et déjà les marchés de Noël partout dans le pays. Mais il garde quand même l’espoir de mettre sur pied un événement, bien que réduit, pour les fêtes de fin d’année. « On planchait déjà sur une solution provisoire depuis plusieurs mois, détaille-t-il. L’idée, ce serait de limiter les exposants à 50 chalets, soit un quart de ce qu’on fait habituellement, et de n’y mettre que de l’artisanat et des cadeaux. L’horeca, ce n’est pas possible. Et, de toute façon, quand ce sera autorisé, la priorité sera d’abord de relancer l’horeca classique, on ne va leur faire concurrence. »

Une solution qui, il l’avoue, est encore très incertaine. Mais qu’il va quand même proposer prochainement au bourgmestre de Liège, Willy Demeyer.

► « Tout est possible » : une solution est possible !

Notre sélection vidéo