Abonnez-vous à -50%

Bundesliga: le Bayern Munich en démonstration face à Bielefeld (4-1, vidéo)

Vidéo
EPA
EPA

Le Bayern Munich s’est imposé 4-1 contre le promu Bielefeld ce samedi, se replaçant en deuxième position de la Bundesliga à un point du leader Leipzig, après quatre journées.

Le buteur polonais Robert Lewandowski, récemment nommé joueur UEFA de l’année, a marqué deux fois et délivré les deux passes décisives du doublé de Thomas Müller, qui lui a rendu la politesse en lui offrant également un but.

Leipzig (10 pts), Munich et Dortmund (9 pts) : le trio qui domine le football allemand a déjà pris les devants. Seul Francfort (7 pts) peut encore venir se mêler à la lutte s’il s’impose dimanche à Cologne (15h30).

Leipzig prêt pour l’Europe

Vainqueur samedi 2-0 à Augsbourg, le demi-finaliste de la Ligue des champions en août, et futur adversaire de Paris cette saison en phase de groupe, attaque avec sérénité le marathon automnal (sept matches de championnat et de C1 en trois semaines avant la prochaine trêve internationale).

Le RB Leipzig a certes laissé partir cet été ses attaquants Timo Werner (Chelsea) et Patrik Schick (Leverkusen), mais il n’a rien perdu de son efficacité offensive.

Dans un stade vide de spectateurs, Jose Angelino a ouvert le score juste avant la pause (1-0, 45e) et Yussuf Poulsen a doublé la mise d’une superbe volée en pleine course (2-0, 66e).

Avec dix buts, le RB possède la deuxième meilleure attaque de Bundesliga, derrière le Bayern (17 buts), dont le score est dopé par son 8-0 de la première journée contre Schalke.

Les hommes de Julian Nagelsmann en sont à neuf matches consécutifs sans défaite à l’extérieur en Bundesliga (six victoires et trois nuls).

Festival du Bayern

Lewandowski et Müller ont éclaboussé de leur classe le match à huis clos à Bielefeld. Le Polonais aurait même pu tripler si son tir sur le but vide à la 49e minute n’avait pas été repoussé par la barre. Il prend toutefois la tête du classement des buteurs, avec 7 réalisations.

À quatre jours de l’entrée en lice du Bayern en Ligue des champions, à domicile contre l’Atletico Madrid, l’entraîneur Hansi Flick avait aligné son onze-type, à une exception près : l’indéboulonnable Joshua Kimmich était resté auprès de sa compagne, qui devait donner naissance à leur deuxième enfant, laissant sa place à Corentin Tolisso.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo