Abonnez-vous à -50%

Les fédérations Horeca demandent au gouvernement de faire marche arrière: «On a extrêmement peur d’avoir des morts dans le secteur»

Les bars et les restaurants doivent fermer dès lundi pour quatre semaines.
Les bars et les restaurants doivent fermer dès lundi pour quatre semaines. - BelgaImage

La fermeture des bars et des restaurants reste en travers de la gorge des trois Fédérations Horeca du pays. Ensemble, elles ont adressé une lettre au Premier ministre Alexander De Croo.

Les fédérations réclament l’ensemble des preuves et des études démontrant la dangerosité de l’Horeca dans la propagation du virus. « Selon le ministre David Clarinval (MR), l’Horeca est responsable à 2,7 % dans la hausse de propagation du Covid. Si c’est vrai, il n’y a pas de raison de fermer les bars et les restaurants », réagit Philippe Trine, président de la Fédération bruxelloise de l’Horeca.

Par cette lettre, les fédérations mettent en demeure le gouvernement de faire marche arrière pour le lundi 19 octobre au plus tard.

Si le gouvernement refuse, les fédérations Horeca iront plus loin !

Le président nous confie qu’énormément de restaurateurs sont sur la corde raide. « On a extrêmement peur d’avoir des morts dans le secteur ». Voici son récit.

Notre sélection vidéo