Abonnez-vous à -50%

Cyclisme: l’Arlonais Rémy Mertz prendra part à sa deuxième Vuelta ce mardi, avec la ferme intention d’y briller

«
Je suis assez libre dans ma tête concernant le futur de ma carrière
», dit-il.
« Je suis assez libre dans ma tête concernant le futur de ma carrière », dit-il. - News

Rémy Mertz, ce mardi, vous allez prendre pour la deuxième fois le départ de la Vuelta. Quels souvenirs gardez-vous de votre première expérience en 2017 ?

C’était très dur (sourire). Il s’agissait de ma première année professionnelle et j’étais vraiment content d’être au départ. Maintenant, je n’étais pas dans la sélection de départ et on ne peut pas dire que ma forme était excellente. Mais j’avais été satisfait de terminer l’épreuve (NDLR : à la 150e place).

Cette fois-ci, votre forme est optimale ?

Oui, je me sens vraiment très bien. Beaucoup mieux que lors de ma première participation (sourire). Je viens de sortir des Classiques et je dois dire que ça ne tournait pas trop mal.

>> Il ne se tracasse pas pour la suite de sa carrière

>> Il donne ses conseils à Arnaud De Lie avant son arrivée chez Lotto

>> Son avis sur la gestion du Covid dans le monde du cyclisme pro

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo