Laurence Boccolini fulmine contre TF1: «Je suis extrêmement fâchée par ce ramassis de mensonges»

Ulcérée, Laurence Boccolini recadre un dirigeant de TF1 pour ses déclarations mensongères.
Ulcérée, Laurence Boccolini recadre un dirigeant de TF1 pour ses déclarations mensongères. - © FTV

Partie pour présenter le jeu « Mot de passe » sur France 2, Laurence Boccolini fera son grand retour sur TF1, lundi 26 octobre prochain, à 21h05. L’animatrice sera l’une des stars invitées du nouvel épisode (inédit pour nos voisins, déjà diffusé à la RTBF en avril) de « Joséphine, ange gardien », avec aussi Francis Perrin (« Mongeville »).

Un « come-back » qui se fait non sans tensions avec la première chaîne française. « Le départ de Laurence Boccolini nous donne l’occasion de renouveler nos incarnations pour la case du prime time. Laurence en animait quand même près de 14 par an », a récemment indiqué Rémi Faure, le patron des programmes de flux de TF1, au cours d’une longue interview accordée à nos confrères de Puremedias.com.

Cette déclaration a fait bondir l’intéressée, qui a tenu à remettre les pendules à l’heure via son compte Instagram. « Il y a des choses qui vous tombent sous les yeux par hasard, et on ne sait si on doit en rire ou en pleurer », a-t-elle d’abord écrit. « Je vais choisir d’en rire car en ce moment je vis de très beaux moments dans une nouvelle et accueillante maison, et qu’en pleurer serait donner de l’importance à des personnes qui parlent soit sans savoir ce qu’ils disent, soit, au contraire, en ayant bien conscience qu’elles racontent les plus gros bobards du siècle pour se dédouaner et en comptant sur le fait que vous ferez comme d’habitude, c’est à dire que vous ne vous insurgerez pas. »

Et de poursuivre : « Désolée, mais je ne peux absolument pas laisser passer des affirmations aussi mensongères. »

Laurence Boccolini explique alors que même en cumulant tous les primes des deux dernières années, « le chiffre de 14 est une pure invention ». « Je suis donc très surprise d’apprendre que je faisais 14 prime time par an (sans compter Mask Singer ?) C’était donc une époque formidable pour moi ! Je rêve… Alors : ou ce monsieur me confond avec un autre animateur (possible car nous avons dû nous rencontrer de visu que deux ou trois fois ces deux dernières années et il peut avoir oublié mon visage), ou il ne connaît pas ses grilles de programme, ou bien il m’en doit 10 car après de nombreuses vérifications j’en ai fait que 4 sur la saison septembre 2019 – juin 2020. »

« En bref, je comprends que M. Faure soit mal à l’aise avec mon départ, mais qu’il assume entièrement sa part de responsabilité dans celui-ci et s’abstienne de m’inventer des flopées d’émissions fantômes pour me faire passer pour une ingrate ! », ajoute Laurence Boccolini, qui conclut : « Ce sont des mots comme ceux de M. Faure qui vous confortent dans l’assurance que vous avez rudement bien fait de la quitter (la chaîne, ndlr) !!! Je suis extrêmement fâchée par ce ramassis de mensonges, mais ce que je vis aujourd’hui à France Télévisions me rappelle qu’à chaque instant, nos chemins peuvent changer si on le décide, et que ces chemins vous mènent parfois vers de belles personnes et de beaux projets. C’est le cas et j’ai enfin à nouveau le smile (ça ne m’empêchera toutefois jamais de refuser qu’on raconte absolument n’importe quoi à mon sujet). Alors laissez-moi être heureuse là où je suis en ce moment et profiter de ce que je vis professionnellement. Gardez-vous bien de réécrire mon histoire comme cela vous arrange. »

Notre sélection vidéo