Abonnez-vous à -50%

Laurent, un Tertrois, va en justice car l’association pour laquelle il était bénévole l’a viré: «La raison principale? Je voulais trop travailler»

Laurent Glaudot dit avoir été humilié.
Laurent Glaudot dit avoir été humilié. - N.E.

Laurent a décidé de saisir la justice. Il attaque l’association pour laquelle il a travaillé comme bénévole pendant trois mois. Il avait débuté ce bénévolat en décembre 2019 pour l’association Télé-Accueil Mons Hainaut, un service de soutien psychologique aux personnes ayant besoin de se confier anonymement.

Le Tertrois dit avoir « été viré par téléphone comme une vieille chaussette ». Il espère que son affaire fera jurisprudence pour protéger les bénévoles comme lui.

► « La raison principale ? Je voulais trop travailler » : Laurent raconte ce licenciement.

► Nous avons contacté l’association.

Notre sélection vidéo