« L’important c’est la chaleur humaine et l’empathie »

« L’important c’est la chaleur humaine et l’empathie »

Oubliez l’image sombre et triste du croque-mort. Un conseiller funéraire aujourd’hui est là « pour encadrer les familles lors d’un décès entre le moment du décès et les funérailles. Nous sommes là pour recevoir les familles, les aider et les guider dans leurs choix de l’inhumation ou crémation, de la cérémonie mais aussi pour les écouter beaucoup. Nous jouons souvent le rôle de confident. L’important dans notre métier c’est la chaleur humaine et l’empathie », raconte Marc Heerwegh, conseiller funéraire DELA au sein du Centre Funéraire Pol Laffut-Heerwegh qui dispose de plusieurs maisons dans la région de Marche-en-Famenne et Rochefort notamment.

Préparation et anticipation

Mais le rôle d’un conseiller funéraire aujourd’hui est beaucoup plus large que cela. « De plus en plus de personnes anticipent leur mort. On l’a encore très bien vu avec la crise du covid, les gens se posent beaucoup de questions sur combien ça va leur coûter, comment ça va se passer, qui va se charger des formalités, nous sommes là aussi pour répondre à toutes ces questions qu’il faut anticiper », poursuit le conseiller. « Tous les choix concernant les funérailles peuvent être faits avant pour éviter aux proches de devoir prendre des décisions compliquées très rapidement quand ils sont sous le choc. Et d’un point de vue financier, je ne peux que conseiller d’envisager une assurance obsèques pour éviter les mauvaises surprises ».

De plus en plus personnalisé…

« Ces dernières années, on constate que les gens veulent personnaliser un maximum leurs funérailles et maintenant, il existe un maximum de possibilités de personnalisation. Quand on prend la crémation par exemple, il est possible de ramener les cendres du défunt à la maison, d’en faire des bijoux ou même de les intégrer dans un disque vinyle. Si on anticipe, tout est possible. Mais notre rôle est aussi de rester rationnel et concret avec les familles ».

et digitalisé

Une autre évolution des funérailles concerne la digitalisation. « Avec la crise du covid, nous avons dû nous adapter. Au début, nous avons filmé les cérémonies que nous mettions sur clé USB pour les personnes qui n’ont pas pu assister. Ca leur faisait un souvenir malgré tout. Puis nous sommes passés au streaming pour suivre les cérémonies à distance. C’est une évolution qui, avec la crise sanitaire mais aussi les familles éclatées et dispersées parfois aux quatre coins du monde est appelée à s’étendre ».

Soulager les familles

Joignable 24h/24 et 7 jours/7, le conseiller funéraire rentre dans l’intimité des familles. « J’ai coutume de dire qu’on est un peu comme le médecin. Quand on nous appelle, il y a déjà une espèce de soulagement qui s’installe, les gens sont rassurés. Durant cette période délicate, nous nous occupons absolument de toutes les formalités tout en privilégiant l’aspect humain ».

Les conseillers funéraires DELA sont à votre écoute pour vous aider à anticiper vos propres funérailles ou gérer celles d’un proche.
N’hésitez pas à les contacter pour plus de renseignements.