Kennedy McMann: «Je suis la nouvelle Nancy Drew!»

Kennedy McMann: «Je suis la nouvelle Nancy Drew!»
© Kharen Hill/The CW

Le saviez-vous ? La série « Nancy Drew », qu’a lancée Plug RTL le 8 octobre, est loin d’être la première fiction consacrée à la jeune détective américaine, qui « naquit » en 1930 dans un livre signé de l’éditeur Edward Stratemeyer. Elle fut ensuite l’héroïne de bien des bouquins, qui relatent ses enquêtes teintées de mystère et de surnaturel dans sa petite ville de Horseshoe Bay. Après en avoir fait vendre quelque 80 millions, elle fit l’objet de deux films (l’un en 2002, l’autre en 2007) et deux séries. La première, américaine, diffusée entre 1977 et 1979, eut pour vedette Pamela Sue Martin, qui deviendra quelques années plus tard Fallon Carrington dans « Dynastie ». Puis, il y eut sa version canadienne, en 1995. Et pas plus tard que l’an passé, elle est revenue dans un téléfilm de HBO, où elle a les traits de Sophia Lillis (« Ça »).

Dans la série à découvrir sur Plug – si ce n’est déjà fait ! –, c’est Kennedy McMann qui incarne l’investigatrice pleine d’intuition. Originaire du Michigan, elle a grandi près de Phoenix en Arizona et s’est mise au théâtre assez jeune pour calmer son anxiété et ses troubles obsessionnels compulsifs (les fameux TOC). Puis, elle est partie étudier l’art dramatique à la prestigieuse université privée de Carnegie Mellon de Pittsburgh, où elle a décroché son diplôme et… le rôle de Nancy.

« J’ai été repérée là-bas, alors que je tournais, notamment, une scène de la série « The Newsroom » (…). Je vivais à New York, et je jouais à « Donjons et Dragons » quand mon agent m’a appelée pour me dire qu’on me proposait d’incarner Nancy. Ça m’a semblé logique (rires), car elle vit en moi depuis toujours. Je lui ressemble beaucoup, on a le même humour… Je viens d’une famille très littéraire, ma mère est romancière (Lisa McMann est connue pour ses ouvrages pour jeunes adultes) et j’ai été élevée parmi les livres. En plus d’avoir dévoré ceux de Nancy, j’avais aussi usé tous ses jeux par ordinateur. J’étais obsédée ! »

Une version plus… sexy !

Si les livres pouvaient être lus par un très jeune public, il n’en va pas de même de cette série, qui est assez éloignée de leur esprit… Bien sûr, il est toujours question du fantôme de Lucy Sable, la reine de beauté qui s’est fait assassiner le soir de son couronnement des années auparavant. Mais certaines situations sont vraiment sombres, la psychologie complexe de l’héroïne est explorée davantage, et puis, on voit celle-ci au lit avec son amant (secret), Ned « Nick » Nickerson (Tunji Kasim).

« Aujourd’hui, l’idée est de montrer les femmes telles qu’elles sont vraiment, donc il y a moins de tabous et plus de risques  », a commenté l’actrice. « Dans les années 30, elle était propre et guindée, mais là, le marché est plus large, et donc l’offre, plus audacieuse.  » Elle poursuit : « De toute manière, Nancy a toujours été en avance sur son temps. Elle ne s’est jamais départie de ses propres influences et pouvoir, elle s’est toujours battue pour la justice, et ce n’est pas maintenant qu’elle va baisser la garde, au contraire !  » Kennedy est-elle aussi une fille moderne parce qu’à son jeune âge, elle est déjà mariée ? L’heureux élu se prénomme Sam !

Nancy Drew ** 21 h 55 Plug RTL

Notre sélection vidéo