Abonnez-vous à -50%

Incendie au centre polonais de Ressaix: «C’est un véritable choc pour la communauté»

Alfred Požoda et Danuta Fuks posent devant la statue de Maximillien Kolbe.
Alfred Požoda et Danuta Fuks posent devant la statue de Maximillien Kolbe. - Th.D.

Ce lundi soir, nous vous annoncions erronément que le toit de l’église était parti en fumée. En réalité, c’est le toit de la salle de réception qui avait pris feu. Un événement dont se serait bien passé Alfred Požoga, le prêtre qui officie à l’église polonaise attenante au centre. « Ce qui fait mal, c’est que ce sont des bâtiments qui ont été construits de la main même des Polonais de Belgique », explique-t-il via l’intermédiaire de Danuta Fuks, sa traductrice improvisée.

L’incendie représente un vrai choc pour la communauté polonaise.

L’église polonaise de Maximillien Kolbe, un endroit

Notre sélection vidéo