Abonnez-vous à -50%

Yves Coppieters réagit aux nouvelles mesures annoncées par le Comité de concertation: «Je ne pense pas qu’elles seront suffisantes»

Yves Coppieters réagit aux nouvelles mesures annoncées par le Comité de concertation: «Je ne pense pas qu’elles seront suffisantes»
Photo News

De nouvelles mesures afin de lutter contre le coronavirus ont été annoncées ce vendredi 23 octobre par le Comité de concertation. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour qu’un expert ne s’exprime à ce sujet.

Yves Coppieters, professeur de Santé publique à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), craint que ces mesures soient insuffisantes : « On attendait des mesures fortes pendant un mois pour casser une fois pour toutes ces chaînes de transmission et aplatir la courbe, je ne pense pas que les mesures qui ont été annoncées aujourd’hui et qui sont la prolongation des mesures annoncées la semaine dernière, seront suffisantes », a-t-il déclaré à la RTBF.

Pour lui, « tant qu’on ne fermera pas ces écoles supérieures, les jeunes resteront quand même dans leurs kots, donc toutes les activités extra seront quand même toujours favorisées par le fait que les écoles restent ouvertes ».

« Les autres mesures sont des mesures sous-sectorielles qui ne concernent qu’une partie de la population », conclut-il. Le professeur de l’ULB ne cache pas sa déception : « On est dans une période critique, on pensait même qu’au niveau de l’enseignement, on pouvait jouer avec les vacances de Toussaint pour désengorger les transmissions milieu scolaire et ce n’est même pas du tout envisagé », ajoute l’épidémiologiste.

Notre sélection vidéo