Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: version longue ou version courte, pourquoi la durée des symptômes varie tant selon les patients?

Vidéo
Coronavirus: version longue ou version courte, pourquoi la durée des symptômes varie tant selon les patients?
123RF

On sait encore très peu de choses sur le Covid-19. Si la priorité reste la prévention en amont, il est également important d’étudier la maladie lorsqu’elle affecte les patients. C’est pourquoi de nombreux chercheurs se penchent sur les différents symptômes qui se manifestent chez l’homme : leur nature, leur intensité mais aussi leur durée dans le temps. Et force est de constater que l’écart est parfois très important d’un individu à un autre concernant ce dernier critère.

Mais pourquoi certains malades subissent une maladie « longue » ? Les chercheurs du collège royal de Londres affirment en effet qu'un malade sur vingt pourrait ressentir des symptômes pendant au moins huit semaines. S’il n’y a pas encore d’explication claire, leur étude aura au moins permis d’établir des profils à risques. Et dans cette catégorie, on va principalement retrouver des femmes, asthmatiques et en surpoids : « On a vu dans les données récentes que si les hommes ont beaucoup plus de risque d’être gravement malades et de mourir du Covid-19, les femmes sont celles qui présentent le plus de danger de Covid long », explique le Docteur Claire Steves via la BBC.

Le nombres de symptômes ressentis est également une donnée à prendre en compte : « Avoir plus de cinq symptômes durant la première semaine est un facteur de risque clé », continue le docteur Claire Steves. Assez logiquement, l’âge serait également un critère favorisant une maladie plus longue.

Notre sélection vidéo