Abonnez-vous à -50%

Elio Di Rupo justifie les mesures plus strictes en Wallonie: «C’est un reconfinement partiel pour éviter le reconfinement général»

Elio Di Rupo justifie les mesures plus strictes en Wallonie: «C’est un reconfinement partiel pour éviter le reconfinement général»
Belga image

Le ministre-président wallon a voulu être « lucide » au moment de justifier les nouvelles mesures prises pour la Wallonie. « La situation en Wallonie et Bruxelles est très très mauvaise. Les hôpitaux risquent d’être saturés, cela veut dire que c’est une question de vie ou de mort », a expliqué Elio Di Rupo au micro de la RTBF.

C’est pourquoi, « en complément des décisions fédérales, le gouvernement wallon a pris des mesures supplémentaires : le couvre-feu, la limitation du nombre de personnes pour les courses, exiger le télétravail le plus possible… ». « C’est toute une série de mesures que nous préconisons pour faire en sorte qu’il y ait un reconfinement partiel et ainsi éviter le reconfinement général comme on l’a connu en mars-avril. Mais la situation est tellement grave que chacun d’entre nous doit faire un effort, un effort de solidarité », ajoute le ministre-président wallon.

Pourquoi ces décisions n’ont pas été annoncées ce vendredi matin, lors de la conférence de presse du comité de concertation ? « Pour le moment les réalités sont différentes en Wallonie et en Flandre. Nous avons pris, au niveau fédéral, les mesures que nous pouvions prendre en fonction des réalités et des sensibilités de chacun. Maintenant nous avons une responsabilité additionnelle, nous devons assumer nos responsabilités par rapport à nos propres chiffres. Il y a le socle fédéral et nous rajoutons des éléments spécifiques au sein des cinq provinces de Wallonie », explique Elio Di Rupo.

Notre sélection vidéo