Abonnez-vous à -50%

David Clarinval n’est pas optimiste quant à une réouverture de l’Horeca après deux semaines: «J’ai l’impression qu’on est parti jusqu’au 19 novembre»

David Clarinval n’est pas optimiste quant à une réouverture de l’Horeca après deux semaines: «J’ai l’impression qu’on est parti jusqu’au 19 novembre»

Une semaine après la décision, votre opinion sur la fermeture de l’Horeca a-t-elle changé ?

J’applique loyalement les décisions prises par le gouvernement. Il n’en demeure pas moins qu’avant de prendre une décision, on peut avoir des avis divergents. Et c’est clair que quand on voit l’analyse des clusters (foyers de contaminations, NDLR), je ne suis toujours pas convaincu que c’était la principale source. En tout cas pour les restaurants. Pour les cafés, on peut discuter. Même si les cafetiers ont fait beaucoup d’efforts. Mais je ne veux plus être dans la polémique. C’est de l’histoire ancienne…

Parlons plutôt de l’avenir alors. Une réouverture est-elle vraiment envisageable après l’évaluation prévue fin de semaine prochaine ?

L’évaluation après deux semaines était une exigence que j’avais évoquée. Peut-être que cette évaluation dira qu’il est trop tôt pour rouvrir les restaurants. J’ai l’impression qu’on est parti jusqu’au 19 novembre. (…)

► Il nous parle des mesures de soutien pour l’Horeca et pour les indépendants.

Retrouvez son interview complète ici.

Notre sélection vidéo