Abonnez-vous à -50%

Les pompiers positifs mais asymptomatiques doivent aller travailler: la caserne Hemeco ne peut se priver d’eux pour assurer la continuité du service

Les pompiers positifs et asymptomatiques travaillent uniquement dans des unités individuelles
: dispatching, citerne.
Les pompiers positifs et asymptomatiques travaillent uniquement dans des unités individuelles : dispatching, citerne. - A.D.

Avec l’épidémie du coronavirus, les pompiers-ambulanciers sont en première ligne pour venir en aide à la population. Depuis plusieurs jours, les hôpitaux en Province de Liège sont au bord de la saturation. En effet, chaque jour les contaminations s’accélèrent, comme les hospitalisations.

Des contaminations qui n’épargnent personne, pas même nos pompiers. À la caserne de la zone de secours Hemeco, plusieurs sapeurs sont contaminés. Ceux qui présentent des symptômes et qui sont avérés positifs ont été écartés. Quant à ceux qui ont été en contact à haut risque avec une personne positive ou ceux qui sont asymptomatiques positifs, ils continuent de travailler.

► Le capitaine Quentin Goffard explique : « On fait comme on peut car on doit assurer nos services aux citoyens. »

Des mesures génériques ont été adoptées au sein de la caserne.

Notre sélection vidéo