Abonnez-vous à -50%

Central à La Louvière s’adapte face aux mesures, mais avec des pertes financières

Vincent Thirion
Vincent Thirion - David Claes

Le secteur culturel fait partie de ceux qui sont les plus impactés par la crise économique liée au coronavirus. Les travailleurs du milieu culturel belge ont signifié leur détresse à maintes reprises. Et la peur d’un nouveau confinement se faisait aussi ressentir parmi eux. Le coup de pouce en août dernier de la ministre régionale de la Culture Linard réduisant à un mètre la distanciation sociale en salle avait permis de retrouver un nombre de spectateurs plus conséquent dans la grande salle du théâtre louviérois avec plus de 300 personnes espacées un siège sur deux.

>> Vendredi matin, le CNS a ramené ce quota à 200 personnes avec une distanciation plus grande.

>> Central s’adaptera, mais les pertes financières sont déjà conséquentes

Notre sélection vidéo