Abonnez-vous à -50%

Tour d’Italie: Geoghegan Hart remporte la 20e étape et est dans le même temps que Hindley, maillot rose

Vidéo
Belga
Belga

Tao Geoghegan Hart (Ineos Grenadiers) a remporté la 20e et avant-dernière étape du Tour d’Italie cycliste (WorldTour) disputée sur 190 kilomètres entre Alba et le sommet de la station de Sestrière, à 2.035 m d’altitude, samedi. Le Britannique a battu dans un sprint à deux l’Australien Jai Hindley (Sunweb). Les deux hommes occupent la tête du Giro avec le même temps avant l’arrivée, au chrono sur 15,7km, dimanche à Milan. C’est aux centièmes de seconde qu’Hindley endosse officiellement le maillot rose de leader.

L’Australien Rohan Dennis (Ineos Grenadiers) a pris la 3e place à 25 secondes. Le Portugais Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) est 4e à une minute 1 seconde.

Le Néerlandais Wilco Kelderman (Sunweb), maillot rose, déjà en difficulté dans le Stelvio deux jours plus tôt, n’a pu suivre le rythme de Rohan Dennis et a fini 8e à 1 : 37.

La course a vu 21 coureurs – dont Pieter Serry (Deceuninc-Quick Step), finalement 14e – prendre la poudre d’escampette pour se retrouver dans la première montée de Sestrière avec cinq minutes d’avance sur le peloton à 56 kilomètres de l’arrivée.

L’Italien Davide Ballerini s’était détaché dans la descente pour entamer de suite la deuxième ascension avec une minute d’avance sur ses poursuivants répartis en petits groupes.

Dans le peloton, comme deux jours plus tôt, Rohan Dennis mettait le moteur pour tirer son équipier Tao Geoghegan Hart et Jai Hindley, leader virtuel dans la mesure où Wilco Kelderman ne pouvait pas suivre.

La grosse bagarre battait son plein. C’est le Colombien Einer Augusto Rubio (Deceuninck-Quick Step), 22 ans, néo-pro, qui passait en tête dans la 2e ascension devant Pieter Serry. Le groupe Dennis passait à un peu plus d’une minute trente à 25 km du but.

Au moment d’entamer la 3e et dernière ascension vers Sestrière, Ballerini et Serry ont rejoint Rubio. À 30 secondes, le groupe Dennis et une minute 30 plus tard, le maillot rose avec encore 11 kilomètres de montée.

Pieter Serry devait lâcher prise à un peu plus de 4 kilomètres laissant Dennis, Tao Geoghegan Hart et Hindley se disputer la victoire d’étape. Derrière, l’ancien maillot rose, 4e au général, le Portugais Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) attaquait dans le groupe maillot rose.

Hindley tentait de lâcher Tao Geoghegan Hart à plusieurs reprises, en vain. Il sera même battu au sprint pour la victoire d’étape. Hindley endossait tout de même le maillot rose officiel, mais les deux hommes sont dans le même temps avant d’aborder le juge de paix du contre-la-montre dimanche.

Le parcours de cette 20e étape avait été modifié en raison de l’impossibilité de faire un détour par la France comme initialement prévu. Ainsi le Col de Sestrière a été mis trois fois au programme pour compenser, par ses deux versants avec une fois en 2e catégorie et deux fois en première catégorie dont l’arrivée au sommet.

Dimanche, le Giro s’achèvera donc par un contre-la-montre individuel de 15,7 kilomètres à Milan.

Notre sélection vidéo