Abonnez-vous à -50%

Des messages malveillants adressés à la patronne d’une brasserie à Pepinster: ce n’est pas la première fois qu’elle a affaire à un corbeau!

Des messages malveillants adressés à la patronne d’une brasserie à Pepinster: ce n’est pas la première fois qu’elle a affaire à un corbeau!

Sale époque pour les patrons de l’horeca. Alors qu’ils avaient déjà été confrontés à la fermeture de leurs établissements au printemps, voici presqu’une semaine qu’ils doivent à nouveau rester portes closes.

Quand à cela s’ajoutent des messages déplaisants, voire même haineux, c’est d’autant plus difficile à vivre.

La patronne de cette brasserie de Pépinster ne dira pas le contraire : « Quand je suis passée lundi relever le courrier à la taverne, j’ai trouvé deux petits mots par rapport à la fermeture. »

D’autant que ce n’est pas la première fois qu’elle a affaire à un ou des corbeaux : elle témoigne

À côté de ça, elle ne comprend pas les mesures du gouvernement…

Notre sélection vidéo