Abonnez-vous à -50%

Richard Carapaz, nouveau leader du Tour d’Espagne: «J’ai attaqué au bon moment»

EPA
EPA

Vainqueur du Tour d’Italie l’an dernier, Richard Carapaz a pris le pouvoir de la Vuelta 2020 dès la 6e étape, saisissant aussi l’opportunité lorsque le Slovène Primoz Roglic, maillot rouge jusque-là, a montré des signes de faiblesses.

« On a très bien travaillé cette semaine, avec de bons résultats et aujourd’hui on a encore essayé », a expliqué l’Équatorien, 27 ans, saluant son équipe Ineos Grenadiers. « Nous avons très bien mené l’étape et c’est le travail de toute l’équipe. J’ai parlé avec Andrey (Amador, son coéquipier, ndlr) et comme on était bien sous la pluie, on a décidé de descendre très vite (après la 2e difficulté du jour, ndlr) pour voir comment ça réagissait pour aborder le final. On a durci un peu la course pour quelques-uns et Movistar s’y est mis aussi. Je connaissais bien la montée et je savais où accélérer. J’ai attaqué au bon moment. Maintenant il reste encore beaucoup d’étapes et on va défendre ce maillot rouge, mais c’est un luxe de pouvoir le défendre. »

Richard Carapaz possède 18 secondes d’avance au classement général sur le Britannique Hugh Carthy (EF Pro Cycling) et 20 sur l’Irlandais Dan Martin (Israël Start-Up Nation). Dépossédé de son maillot rouge, Primoz Roglic pointe désormais en 4e position à 30 secondes.

Notre sélection vidéo