Abonnez-vous à -50%

La police de La Louvière sérieusement touchée par le coronavirus? «Nous ne dépassons pas la moyenne!»

Il n’est pas possible que des membres des équipes intervention télétravaillent...
Il n’est pas possible que des membres des équipes intervention télétravaillent... - DC

Ce n’est un secret pour personne, l’épidémie du coronavirus bat son plein. En suivent une série d’angoisses, de rumeurs ou encore de dénonciations. Dans ce cadre, nous avions eu écho du fait que la police de La Louvière était très sérieusement touchée par le coronavirus, bien plus qu’ailleurs. Et selon les infos que nous avons recueillies de source officielle à la police, ce n’est pas le cas. Le virus y est bien présent, comme partout ; mais pas plus qu’ailleurs. « Nous ne dépassons pas la moyenne », nous a t-on-indiqué.

« Un minimum sur place en cas de problème »

Il nous revenait également que le chef de zone, Eddy Maillet, refusait la pratique du télétravail. Et là aussi, il semblerait que cette information soit erronée. « Le chef de zone déplore que des problèmes internes se règlent dans la presse alors qu’il a toujours une oreille attentive et ne s’oppose pas du tout au télétravail quand c’est possible, que du contraire. De nombreux services administratifs travaillent de la sorte », nous précise-t-on avant d’enchaîner : « Il ne faut toutefois pas oublier que nous sommes un service à la population. Il est quand même très difficile de réaliser une audition depuis son salon ou de faire une intervention dans son living. Il est vrai aussi que le chef de zone estime important qu’il y ait un minimum d’effectifs directement disponibles sur le site en cas de problème comme un plan d’urgence. C’est une question d’organisation. »

J.T.

Notre sélection vidéo