«Koh-Lanta»: le dernier hommage à Bertrand-Kamal

«Koh-Lanta»: le dernier hommage à Bertrand-Kamal
© TF1

L’émotion était au rendez-vous ce vendredi dans « Koh-Lanta », suite au départ surprise de Bertrand-Kamal. Arrivé en dernière place lors de l’épreuve d’immunité, l’aventurier a dû quitter l’aventure sur-le-champ, sous les regards incrédules et désespérés de ses coéquipiers. Pour les téléspectateurs, la séquence était d’autant plus bouleversante, sachant que le jeune a succombé à un cancer du pancréas en septembre dernier, quelques jours seulement après le lancement de la saison. Il était devenu le chouchou des internautes grâce à sa bonne humeur et son sourire à toute épreuve. Sur Twitter, des dizaines de messages lui sont adressé, certains le remerciant pour son énergie et d’autres regrettant qu’un candidat aussi méritant ne soit pas allé plus loin. Ses anciens compagnons de galère ont aussi profité des réseaux sociaux pour lui rendre un dernier hommage. C’est le cas de Loïc, qui a avoué avoir redouté ce fameux épisode, alors qu’Hadja exprimait une grande tristesse.

TF1 aussi avait prévu de saluer la mémoire de ce candidat hors normes à l’issue de l’émission. À l’issue de conseil, les téléspectateurs ont, en effet, pu retrouver Denis Brogniart en studio, accompagné de Samir, le père de Bertrand-Kamal. Ce dernier s’est, par ailleurs montré très touché par les paroles des autres aventuriers, après le départ de son fils. « Sur cette aventure-là, je peux vous garantir une chose : c’est bien Bertrand-Kamal. Il n’a pas joué, il était lui-même. » a-t-il confié à l’animateur, précisant qu’il s’agissait de son rêve. Il a également remercié la production d’avoir continué la diffusion de l’émission, un souhait de Béka : « Il voulait que cette émission continue pour lui. Et je vous remercie de le faire, continuez. Grâce à ces épisodes, j’ai l’impression que mon fils est encore avec moi. C’était son souhait. (…) Il me disait ’Papa, tu vas être fier de moi’, et je le suis, je suis plus que fier. On ne peut qu’être fier d’un garçon comme ça ». Pour finir, Samir est revenu sur le dernier combat de son fils, affirmant y avoir cru jusqu’au bout : « Il a eu du courage depuis le début, jusqu’à la fin (…) Malheureusement, il se battait contre un dragon et il a perdu une bataille. »

« À aucun moment son flambeau n’a été éteint et il y tenait » a précisé Denis Brogniart en fin de soirée. Une « symbolique qui n’existe que pour les sorties au conseil », comme l’a confirmé le producteur Julien Magne à 20 Minutes. Une coïncidence qui tombait donc à point…

Notre sélection vidéo