Abonnez-vous à -50%

Emmanuelle licenciée car elle fournit des masques à une collègue: «Elle voulait juste apporter son aide…»

Emmanuelle licenciée car elle fournit des masques à une collègue: «Elle voulait juste apporter son aide…»
Unsplash

Ce vendredi, Emmanuelle, qui travaillait à la plate-forme d’accueil téléphonique GRDF de Brétigny-sur-Org, en France, a officiellement reçu sa lettre de licenciement, comme le confirme son groupe : « Cette salariée a bien reçu sa lettre de licenciement aujourd’hui. Cette décision, d’ordre privé, a été prise au regard des éléments objectifs du dossier. »

La direction de la jeune femme lui reproche d’avoir voulu commercialiser des masques FFP2 fournis par une cousine qui en avait un stock de par ses activités professionnelles. C’est un e-mail envoyé depuis sa boîte professionnelle qui alarme la direction. « Hello ma belle, j’ai ta boîte de masques », indique-t-elle à une collègue qui n’était pas là pour les réceptionner le jour-même.

Manu voulait aider

De fait, sa collègue s’inquiétait de ne trouver des masques nulle part à l’époque, alors que sa mère souffrait de problèmes respiratoires dans le même temps. Le but d’Emmanuelle n’était donc pas de commercialiser des masques, mais simplement d’aider sa collègue. « Emmanuelle ne comprend pas la tournure prise par les événements, alors qu’elle voulait juste apporter son aide à une collègue et à sa mère très âgée, sur fond de pandémie », explique le syndicat.

Les syndicats ont indiqué vouloir porter plainte « pour discrimination de traitement entre Emmanuelle et l’un des cadres de l’entreprise ». Ils entendent également saisir la Ligue des droits de l’homme.

Notre sélection vidéo