Abonnez-vous à -50%

Des cas de Covid-19, une instabilité ancrée dans la tradition, des difficultés offensives...: voici pourquoi ça coince au Standard!

Après la douche froide, la semaine dernière à Sclessin face aux Rangers, les Liégeois espèrent corriger le tir ce jeudi à Lisbonne, contre Benfica.
Après la douche froide, la semaine dernière à Sclessin face aux Rangers, les Liégeois espèrent corriger le tir ce jeudi à Lisbonne, contre Benfica. - Belga

Quelle est la vraie valeur du Standard ? Très convaincante et séduisante à Charleroi et face au FC Bruges, où elle avait affiché des valeurs de générosité, d’engagement, de travail et de collectivité qui collent à sa tradition, l’équipe liégeoise est, en 72 heures, retombée dans ses travers, incapable d’inquiéter les Glasgow Rangers avant de subir la loi d’une équipe de Saint-Trond pourtant bien pâle et en total déficit de confiance. À l’arrivée, autant les deux premières performances auront pleinement rassuré tous les observateurs, au point de faire dire à Simon Mignolet que « le Standard va jouer le titre jusqu’au bout », autant les deux dernières sorties des Rouches sonnent comme un premier signal d’alarme, tant l’impuissance et l’indigence ont été totales.

Du coup, les doutes se sont réinvités en bords de Meuse et au sein d’un club où, c’est bien connu on passe bien plus vite qu’ailleurs, et à la vitesse de l’éclair, de la cave au grenier, mais aussi inversement du grenier à la cave. Pourtant, le Standard n’aura pas beaucoup le temps de panser ses plaies et de s’apitoyer sur son sort, avec au menu cette semaine un déplacement jeudi à Lisbonne pour y défier Benfica en Europa League avant la réception dimanche d’une équipe d’Ostende qui ne s’est plus aussi bien portée depuis très longtemps.

►► Covid-19, une instabilité, une défense solide...: découvrez notre dossier sur le Standard.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo