Abonnez-vous à -50%

La ministre Sophie Wilmès toujours en soins intensifs: « Il y a encore du chemin avant un rétablissement complet»

La ministre Sophie Wilmès toujours en soins intensifs: « Il y a encore du chemin avant un rétablissement complet»
Photonews

De là à dire que la ministre des Affaires étrangères, 45 ans et a priori sans autre souci de santé, n’effectuera qu’un passage éclair à l’hôpital, comme Boris Johnson en avril dernier, il y a un pas que personne ne franchit. Son ancien homologue Boris Johnson avait passé 7 jours à l’hôpital dont trois en soins intensifs, et avait repris le travail deux semaines seulement après sa sortie de l’hôpital!

Des fleurs et pas de visite

Sophie Wilmès en était ce lundi déjà à son 5e jour en soins intensifs à l’hôpital Delta à Bruxelles, et rien ne laissait supposer une sortie imminente de l’hôpital.

«Elle-même voudrait sortir très vite de l’hôpital, mais il y a encore du chemin avant un rétablissement complet», poursuit l’un de ses proches.

Jeudi passé, au lendemain de son hospitalisation, le directeur médical de Delta avait indiqué que Sophie Wilmès n’avait pas besoin d’aide respiratoire. Selon nos informations, cela reste d’actualité: elle n’a toujours pas besoin d’assistance respiratoire. On parle davantage d’un besoin de «récupération». Comme pour tout malade, il y aura de toute manière une longue convalescence, après sa sortie de l’hôpital.

En quoi consiste son traitement? Les malades Covid gravement atteints reçoivent de la Dexaméthasone (famille des corticoïdes), un médicament qui diminue l’intensité de la réaction inflammatoire. On ignore si Mme Wilmès en a bénéficié.

Toujours est-il qu’en soins intensifs covid, elle est quasi non-stop alitée, il n’est d’ailleurs pas impossible qu’un kiné soit nécessaire pour prévenir la perte de muscles et de tonus.

Sophie Wilmès ne peut pas recevoir de visites, mais elle reçoit néanmoins, via internet, les nombreux messages de soutien, de son entourage et de la population. Elle a même reçu des bouquets de fleurs de proches et aussi de citoyens qu’elle ne connaît pas mais qui ont voulu lui témoigner sa sympathie.

Notre sélection vidéo